Immobilier : 5 régions ont concentré 79 % de l’investissement locatif en 2016 !

Immobilier : 5 régions ont concentré 79 % de l’investissement locatif en 2016 !
partage(s)

Une récente étude révèle que l’Occitanie, l’Île-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine et la Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les régions où l’investissement immobilier locatif est le plus affirmé.

L’investissement immobilier (largement) préféré à l’assurance-vie

D’après le Crédit Foncier, ces 5 régions sur 13 concentrent 79 % de l’investissement locatif, et parmi elles, trois régions (Île-de-France, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes) ont vu leur part augmenter. Cette hausse n’est pas étonnante au regard du choix des actifs pour se constituer une épargne. Toujours d’après le Crédit Foncier, 65 % des personnes interrogées privilégieraient l’immobilier si elles avaient une somme d’argent à investir (contre 19 % pour l’assurance-vie).

Les 5 régions préférées des Français pour investir

  1. L'Occitanie.
  2. L'Île-de-France.
  3. L'Auvergne-Rhône-Alpes.
  4. La Nouvelle-Aquitaine.
  5. La Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Bon à savoir

D'après le réseau Century 21, l'investissement locatif représente 18,3 % des transactions en 2016, soit près de 10 % de plus qu'en 2015.

Le dispositif Pinel est prolongé jusqu’à fin 2017

Son arrêt était prévu fin 2016. Mais le dispositif d'investissement locatif Pinel a été prolongé jusqu'au 31 décembre 2017. Si le mécanisme de défiscalisation dans le neuf ou l’ancien reste le même, la liste des villes où un bien immobilier peut être acheté a été étendue.

L’extension de la loi Pinel aux Zones C « inquiète »... 

Dans les Echos, la possibilité de l’extension du Pinel aux zones C inquiète Franck Vignaud, responsable du Laboratoire de l’immobilier. « En détournant la finalité du Pinel qui est de construire sur les marchés tendus, cette mesure, si elle est mal appliquée, va décrédibiliser le zonage Pinel, qui est cohérent dans son ensemble ».

Les 3 motivations  dans l'immobilier

  • Payer moins d’impôts (50 %).
  • Construire un patrimoine (47 %).
  • Disposer d’un revenu complémentaire à la retraite (46 %).