Immobilier : les aides reconduites en 2017

Immobilier : les aides reconduites en 2017

Pour l’année 2017, l’État souhaite de nouveau encourager l’investissement immobilier et a ainsi confirmé la reconduction de certains dispositifs lors de la présentation du projet de loi de finances.  

Le dispositif Pinel toujours effectif

Mis en place en septembre 2014 pour encourager l’achat dans l’immobilier neuf, le dispositif Pinel a permis à de nombreux ménages d’accéder à la propriété et par la même occasion de réduire leurs charges fiscales. L’opération a connu un gros succès puisqu’aujourd’hui, les achats immobiliers en Pinel représentent près de 50 % des ventes de logements neufs ! L’état a donc souhaité prolonger ce dispositif jusqu’au 31 décembre 2017.

Bon à savoir

  • Un plafond d’investissement de 300 000 € dans un logement neuf.
  • Un prix au mètre carré habitable ne pouvant excéder 5 500 €.
  • Une réduction d’impôt à 3 niveaux pour 3 durées de locations possibles (12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans).

L’investissement locatif toujours privilégié

Depuis janvier 2013, la loi Censi-Bouvard permet aux personnes qui réalisent des investissements locatifs meublés de bénéficier d’une réduction d’impôt. Afin d’encourager ce type d’investissement, l’état a souhaité prolonger d’une année encore ce bénéfice fiscal en faveur des acheteurs. Une aubaine pour les particuliers qui souhaitent, grâce à l’investissement locatif, percevoir  des revenus complémentaires.

Bon à savoir

Vous pouvez profiter de la loi Censi-Bouvard dans la limite du prix de revient des logements d'un montant de 300 000 € HT.

La rénovation énergétique bénéficie toujours d'une réduction d'impôt 

Tous les propriétaires immobiliers, qui souhaitent engager des travaux de réaménagement énergétique sur leur bien, peuvent les déduire de leurs impôts à hauteur de 30 %. Ce dispositif mis en place vise à favoriser l’amélioration de la qualité environnementale de l’habitation, la performance énergétique à travers des ravalements importants, de nouvelles isolations et des réfections de toiture...

Bon à savoir

Les propriétaires qui ont fait une demande d’Eco prêt à taux zéro et qui bénéficient d'une réduction d'impôt pourront toujours cumuler les deux dispositifs sans avoir à justifier de conditions de ressources.

Le prêt à taux zéro toujours présent

Lancé par le gouvernement afin de favoriser l’accession à la propriété en résidence principale, le prêt à taux zéro ou plus communément appelé « PTZ » propose, sous certaines conditions, et seulement à ceux qui veulent devenir propriétaires pour la première fois, d’avoir recours à un prêt sans intérêt plafonné à 89 700 €. Cet avantage financier devrait ainsi être reconduit à son tour pour l’année 2017.

Conseil SeLoger

Si vous souhaitez connaître votre éligibilité au prêt à taux zéro, sachez que de nombreux simulateurs en ligne existent. Ils vous permettent de connaître le montant du prêt qui vous sera accordé en fonction de la localité du bien convoité, du type de bien (neuf ou ancien) et de vos revenus.