Les loyers n'ont jamais autant augmenté depuis près de trois ans !

Les propriétaires pourront augmenter plus fortement leur loyer cette année. © Stasique
partage(s)

L'indice de référence des loyers (IRL), qui sert à réviser les loyers d’habitation, a augmenté de 0,51 % sur un an, au premier trimestre 2017, sa plus forte hausse depuis 2014, a annoncé l'Insee.

Une hausse exceptionnelle des loyers !

Le nouvel indice de référence des loyers (IRL) a été publié le 13 avril 2017 par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Ce dernier a augmenté de 0,51 % en un an. Il s'est établi à 125,90 sur les trois derniers mois de l'année (base 100 au quatrième trimestre 1998) contre 125,19 sur la même période un an plus tôt. L’Insee assure qu’il s’agit là de sa « plus forte croissance depuis le deuxième trimestre 2014 ». En effet, l’indice de référence des loyers n’a pas eu tendance à croître fortement ces dernières années, plus précisément depuis 2012. Il avait même reculé pour la première fois depuis 2009 au quatrième trimestre 2015 (-0,01 %).

Bon à savoir

L’IRL fixe les plafonds d’augmentation annuelle des loyers que les propriétaires peuvent exiger de leurs locataires lorsque le bail comporte une clause de révision annuelle des loyers. Il s’applique aux baux d’habitation meublée ou non.

Un calcul basé sur la moyenne de l'évolution des prix à la consommation

Ce rythme lent de croissance de l’IRL est lié notamment à son indexation sur l'inflation, elle-même très anémiée depuis des années. L'IRL se calcule à partir de la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l'évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers. Cet indice s'applique aux baux conclus à compter de cette date, ainsi qu'aux baux en cours, sans qu'il soit nécessaire de signer un avenant au bail.

Evolution de l'indice de référencement des loyers
L’indice de référence des loyers croît très peu depuis 2013.  © Insee