Les seniors privilégient l’investissement locatif pour complémenter leur retraite !

Les seniors privilégient l’investissement locatif pour complémenter leur retraite !

Pour les seniors, investir dans l'immobilier locatif, c'est un placement sûr et fiable qui procure un bon complément de retraite. 

L'immobilier pour sécuriser la retraite !

L’étude menée par Foncia révèle que les propriétaires-bailleurs investissent dans l’immobilier principalement pour sécuriser leur retraite, puisque les loyers perçus représentent un complément de revenu pour 36 % d’entre eux. Ainsi, les Français sont 32 % à estimer que l’investissement immobilier est un placement sûr et fiable dans le temps. D’ailleurs, un peu plus d’un Français sur 10 est propriétaire d’un logement qu’il met en location, et 58 % des bailleurs affirment envisager de revendre le logement dans lequel ils ont investi lors de leur passage à la retraite. 

Chiffre clé

  • 69 % des Français de plus de 65 ans sont propriétaires ou copropriétaires de leur logement.

Un tiers des seniors déménage en devenant retraité

Les Français affirment, pour 36 % d’entre eux, vouloir déménager à la retraite, et c’est une réalité pour 31 % des seniors qui choisissent effectivement de changer de lieu de résidence. Ces retraités font le choix de déménager pour des raisons généralement motivées par le plaisir et le confort, puisque 33 % des seniors partent dans un lieu qui leur est cher, 31 % d’entre eux pour pouvoir profiter d’un climat plus agréable, et 19 % des retraités pour se rapprocher de leurs enfants.

56 % des retraités ne souhaitent pas revendre leur logement !

Si un tiers des seniors déménage lors du passage à la retraite, 2 propriétaires sur 3 refuseraient en revanche de vendre leur bien à terme. 56 % d’entre eux ne le souhaitent pas afin de pouvoir transmettre le bien à leurs enfants, et 34 % le conservent pour des raisons affectives. De même, le viager est une option qui n’attire que peu de Français, puisque c’est l’option choisie par seulement 13 % des seniors.

Bon à savoir

Les seniors ont la volonté de vivre à l’écart des grandes agglomérations. En effet, seuls 14 % des Français de 65 ans et plus souhaitent habiter dans une grande ville, contre 33 % entre 18 et 24 ans.