Le guide de l'achat immobilier

Les diagnostics immobiliers : une mine d’informations

Les diagnostics immobiliers : une mine d’informations

Avant de céder son bien, le vendeur doit transmettre un dossier de diagnostics techniques à l'acquéreur. Les diagnostics en question fournissent de précieux renseignements sur le bien immobilier.

Diagnostic de performance énergétique (DPE)

Valable dix ans, il renseigne sur les caractéristiques thermiques du logement (consommation d’énergie, chauffage, production d’eau chaude…). Il comporte une étiquette « Énergie » qui doit figurer dans l'annonce et qui précise la consommation annuelle du bien sur une échelle allant de A (< 50 kWh/m²/an) à G (> 450 kWh/m²/an). Le DPE comporte aussi une étiquette « Climat » indiquant l’impact de la consommation du logement sur les émissions de gaz à effet de serre.

Constat de risque d’exposition au plomb (CREP)

Parfois appelé diagnostic plomb, il indique la présence ou non de plomb dans le logement si celui-ci a fait l’objet d’un permis de construire avant le 1er janvier 1949. En présence de plomb, le diagnostic est valable 1 an. Sinon, sa validité est permanente.

Diagnostic amiante

Il a la même vocation que le CREP et renseigne sur la présence ou non d’amiante dans les matériaux de construction du logement. En revanche, il concerne tous les logements dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997. Sa durée de validité : trois ans en cas de présence d’amiante, illimitée autrement.

État parasitaire lié aux termites

Il n’est obligatoire que dans les zones infestées de termites qui sont délimitées par arrêté préfectoral et permet de déterminer une éventuelle présence de termites dans le bien. Sa durée de validité est de six mois.

État de l’installation de gaz

Il s’impose à tout logement dont l’installation de gaz date de plus de quinze ans. Il contrôle l’état de l’installation de chauffage, des tuyauteries, de l’aération des locaux recevant les appareils, etc. Il est valable trois ans.