Déménagement : 4 étapes à suivre pour quitter votre logement sans stresser !

Déménagement : 4 étapes à suivre pour quitter votre logement sans stresser !
partage(s)

Pour déménager en toute sérénité, n’attendez pas d’avoir la tête dans les cartons pour vous demander si les formalités ont été faites dans les règles. Bien déménager, c’est savoir anticiper.

1. Pensez à prévenir les services publics, 2 mois avant le Jour J

Locataire ou propriétaire, vous avez effectué les démarches pour quitter votre bien ; nous mettons donc de côté les conseils concernant la rupture du bail ou le passage devant le notaire. Il s’agit ici de se concentrer sur les points à ne pas négliger à partir des deux mois qui précédent le grand départ jusqu'au terme de l’installation. Tout d’abord, mettez vous en règle avec l’administration. Vous ferez ainsi d’une pierre plusieurs coups puisque votre dossier sera traité par :

  • Les services des impôts.
  • Le service d’immatriculation des véhicules.
  • Les différentes caisses de santé, d’allocation et de retraite (CAF, CPAM, CNAV, MSA, AGIRC, Pole Emploi, etc.).

Veillez à vous munir des informations de type numéros d'allocataire, fiscal et de sécurité sociale. Toujours dans le domaine public, rapprochez-vous de l’ancienne et de la nouvelle école de vos enfants pour obtenir les différents documents (certificat de radiation, d’inscription, etc.)

2. Faites le choix d'un bon déménageur à 6 semaines du Jour J

Si vous ne recourez pas au système D, prenez plusieurs semaines pour demander des devis et rencontrer des responsables. Vous allez confier beaucoup de choses précieuses à un tiers, aussi n’ayez par peur d’être très méticuleux dans le choix d’un bon professionnel. Si vous souhaitez engager un déménageur professionnel, vous pouvez comparer les offres et les prix sur Internet. Il existe différentes formules qui vont du simple transport des meubles à la formule tout compris et les prix varient en conséquence. N'oubliez pas de communiquer toutes les informations qui seront nécessaires au transport (étage au départ comme à l’arrivée, présence d’un ascenseur, distance à parcourir, possibilité de stationnement...).

Bon à savoir

Pour trouver l'offre qui correspond le mieux à vos attentes, suivez le guide !

3. À 1 mois du déménagement, effectuez le changement d'adresse

Cette fois, il est temps de se projeter dans votre prochain logement et faire suivre tout ce qui est nécessaire à son bon fonctionnement :

  • Poste et Internet : le suivi du courrier peut être effectué à cette adresse. Tout ce qui est administratif arrive déjà à bon port, mais un suivi de 6 mois est l’assurance de ne rien avoir oublié. S’il n’est pas nécessaire d'intervenir sur la boite mail, il faut s’assurer que le web courra dans les tuyaux de votre prochain logement. Prenez directement contact avec votre fournisseur d’accès à Internet pour lancer la procédure. 
  • L’énergie : le site energie-info, mis en place par le médiateur national de l’énergie, vous aide à déménager ou à choisir un prestataire de gaz et d’électricité.  Ils ont un numéro vert (0800 112 212) n’hésitez pas à leur demander conseil.
  • Banque et assurance : rapprochez-vous directement des organismes concernés. Dans le cas de l’assurance, demandez si votre multirisque habitation couvre aussi les déménagements. Si vous avez recours à un professionnel, vérifiez s'il est bien assuré.   

4. Le Jour J et les jours suivants, faites le point

Tout s’est déroulé comme prévu, il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers. Si vous avez eu recours à des déménageurs, vérifiez que tous vos meubles arrivent en bon état sinon il est temps de faire jouer les assurances. Une fois que vous êtes plus au calme, pensez à changer de médecin traitant si vous être trop loin du précédent. Le changement d’adresse sur le permis de conduire n’est pas obligatoire, en revanche, vous avez 1 mois pour mettre à jour votre carte grise.

Conseil Seloger

Pour être sûr de valider sereinement chaque étape de votre déménagement, retrouvez notre dossier complet ainsi qu’une check-list à imprimer !