Optimisez votre fiscalité locative grâce aux travaux déductibles

Acheter un bien immobilier à rénover, dans l'objectif de le louer, c'est bénéficier en fait d'une « subvention » de l’État, afin de valoriser votre bien. © flashpics
partage(s)

Les travaux effectués dans le cadre de votre investissement locatif ne vous permettent pas uniquement d'accroître l'attractivité de votre bien. Certains vous offrent, également, la possibilité de diminuer de vos revenus locatifs les frais engagés pour les réaliser.

Deux familles de travaux, représentant une vaste palette de possibilités, sont éligibles à la déduction sur les revenus et les loyers perçus :

1 - Les travaux d'entretien et de réparation

Il est effectivement possible de déduire de vos revenus fonciers, les frais engagés pour maintenir ou remettre en état le logement loué. L'objectif de ce type de travaux est de permettre au locataire de bénéficier d'un logement aux normes. Ainsi, le propriétaire du bien a la possibilité de faire vérifier, contrôler et mettre aux normes l'installation électrique, le système de chauffage, l'efficacité des canalisations... Concernant les maisons, ces travaux peuvent, par exemple, concerner la rénovation de la toiture ou de la façade.  Au moment de l'acquisition de votre bien, il est judicieux de consulter votre conseiller immobilier. Celui-ci pourra vous indiquer les priorités utiles.

Travaux Déductibles Electricité
Les frais de mise aux normes de l'installation électrique sont déductibles de vos revenus fonciers.

2 - Les travaux d'amélioration

La loi prévoit que les dépenses engagées, afin d'apporter un confort supplémentaire ou un nouvel équipement à un logement loué, soient également déductibles des revenus. La liste est importante et nous ne citerons que quelques exemples. Pour ces interventions, vous pourrez également faire appel à votre conseiller, avec qui vous définirez les priorités. Ces dernières seront l'atout majeur pour la réussite de votre engagement dans cette action d'optimisation fiscale. Parmi ces travaux, il sera possible de prévoir la pose de volets (s'ils font défaut), un équipement spécifique aux personnes handicapées, l'installation d'une ligne de téléphone ou d'un plan de cuisine équipée (pas l'électroménager isolé), la mise en place d'un système de sécurité (interphone, digicode...)

Investissement locatif avec travaux déductibles

  • Grâce à des travaux, Pierre a créé un déficit (perte) de 26 000 €.
  • Ce déficit viendra en déduction de son revenu global imposable, dans la limite de 10 700 € la première année (cadre de la loi).
  • Ses revenus sont de 50 000 €, il déduira donc 10 700 € de ses revenus globaux et sera imposable sur 39 300 € seulement.
  • Le solde de son déficit (26 000 € - 10 700 € soit 15 300 €) sera déductible de ses revenus locatifs les 10 années suivantes.

Attention : Les travaux de construction et de reconstruction ne sont pas retenus pour bénéficier de l'avantage fiscal évoqué.

Comment bénéficier de cette fiscalité ? 

Les travaux effectués dans ce cadre doivent être en totalité à la charge du propriétaire. Il convient donc de ne pas en laisser l'initiative au locataire. Les travaux devront être réalisés et réglés au cours de l'année d'imposition afin de bénéficier de la déductibilité.

Les points clés à retenir

  • Les travaux réalisés sont déductibles du revenu global la première année.
  • Acquérir un tel bien c'est bénéficier d'un levier rapide pour son patrimoine.

La rédaction vous conseille :