Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Le prix immobilier à Clermont-Ferrand est en hausse de 7 % sur 1 an

Le prix immobilier à Clermont-Ferrand est en hausse de 7 % sur 1 an

À Clermont-Ferrand, l’immobilier est en plein boom, à tel point que le portefeuille de biens fond à vue d’œil ! En cause : une demande en forte hausse et une offre qui, elle, recule, avec pour conséquence une hausse des prix.

Le prix immobilier à Clermont-Ferrand est en hausse de 7 % sur 1 an

Sommaire

7 % de hausse annuelle pour le prix immobilier clermontois

Nichée au cœur du massif central, au pied du célèbre Parc National des Volcans d’Auvergne, Clermont-Ferrand attire, notamment, pour son pôle universitaire très dynamique et sa tradition industrielle, vectrice d’emplois. L'attractivité de la capitale - historique - de l'Auvergne n'est pas près de se tarir. En effet, selon les données du baromètre LPI-SeLoger, le prix au mètre carré à Clermont-Ferrand atteint 2 189 €/m², au terme d'une hausse de 7 % sur 1 an. En comparaison du niveau des prix clermontois, en novembre 2015, qui se limitait à 1 990 € du mètre carré, la hausse sur cinq ans se chiffre à 10 %.

La demande de logements à la vente explose mais l’offre recule !

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu'à Clermont-Ferrand, les biens s’arrachent et il y a fort à craindre qu'il n'y en ait pas pour tout le monde. Et pour cause, une étude SeLoger montre que la demande à la vente y augmente de 47 % sur 1 an alors que, dans le même temps, l’offre recule de 5 %. L’ancienne capitale historique de l’Auvergne semble donc être victime de son succès et l'appétence des acquéreurs pour cette ville pourrait renforcer la pénurie de logements à Clermont-Ferrand, comme s’en inquiète Nicolas Jovin, agent immobilier dans le chef-lieu du Puy-de-Dôme. 

À Clermont-Ferrand, le marché locatif reste très tendu

Avec 70 % d’augmentation, la demande locative clermontoise est très forte. Mais si l’offre progresse elle aussi, elle est loin de combler l’écart avec seulement 40 % de hausse. En clair, à Clermont-ferrand, un locataire sur trois rencontrera des difficultés pour trouver un logement. L’investissement locatif reste donc une des forces de la ville. Rien d'étonnant, d'ailleurs, quand on sait que l'on y recense 40 000 étudiants, soit un quart de sa population !

Bon à savoir

L'offre des locations meublées a baissé de 68,3% sur un an à Clermont-Ferrand (Étude SeLoger)

Les prix dans les 5 quartiers les plus chers de Clermont-Ferrand

Quartier Prix au m²
Îlot-1er mai 2 655 €
A. Duclos 2 389 €
Sud Saint-Jacques 2 327 €
Ballainvilliers 2 223 €
Charras 2 122 €

Source : SeLoger - novembre 2020