Rechercher un article

2019 : les taux des crédits immobiliers sont toujours aussi bas !

2019 : les taux des crédits immobiliers sont toujours aussi bas !

En 2018, les taux des crédits immobiliers sont restés attractifs sur l’ensemble des durées d’emprunt. Des conditions d’achat favorables, qui se maintiennent en début d’année 2019. En janvier, les meilleurs profils peuvent emprunter à 1,40 % sur 25 ans.

Les taux des crédits immobiliers se maintiennent à des niveaux bas en janvier

D’après le baromètre des taux de La Centrale de Financement, courtier en crédit immobilier, en janvier, les taux moyens ont augmenté sur la plupart des durées. Cependant, cette hausse des taux reste très légère : ils augmentent de 0,01 % sur 12 ans (1,16 %), de 0,02 % sur 15 ans (1,25 %), de 0,03 % sur 10 (1,02 %) et 20 ans (1,40 %) et de 0,05 % sur 25 ans (1,72 %). Sur 7 ans, on constate même une diminution de 0,02 % des taux de crédit (à 0,86 %). En ce qui concerne les taux obtenus par les meilleurs profils d’emprunteurs, ils sont stables sur la plupart des durées. Ainsi, ils peuvent emprunter à partir de 0,48 % sur 7 ans, 0,70 % sur 10 ans, 0,90 % sur 12 ans et 1,25 % sur 20 ans. Les 2 seules hausses constatées se situent sur les prêts à 15 ans, qui augmentent de 0,08 % pour se positionner à 1,03 % et les taux sur 25 ans qui croissent de 0,01 % pour s'établir à 1,41 %. En y regardant de plus près, nous pouvons constater que 82 % des dossiers d’emprunt concernent les achats des résidences principales, 17 % des investissements locatifs et seulement 1 % des acquisitions des maisons secondaires.

Crédit immobilier : Les taux en janvier 2019

Durées d'emprunt Taux moyens
7 ans 0,86 %
10 ans 1,02 %
12 ans 1,16 %
15 ans 1,25 %
20 ans 1,40 %
25 ans 1,72 %

Bon à savoir

Les emprunteurs ont en moyenne 38 ans et empruntent plus de 168 000 € sur 20 ans et 9 mois.

En 2019, les conditions d’achat devraient rester attractives

Alors que le mois d’octobre 2018 aura été celui de l'apothéose en matière de prêt immobilier, avec des taux moyens de 1,20 % sur 20 ans, et que les conditions d'emprunt restent attractives en ce mois de janvier 2019, les professionnels de l'immobilier sont davantage pessimistes pour la suite de l’année. Ils redoutent principalement l'effet du prélèvement à la source en raison du risque de report des achats immobiliers. Néanmoins, les conditions d'achat pourraient rester favorables, avec des taux qui devraient se maintenir à des niveaux très bas et une réglementation fiscale toujours avantageuse dans les zones tendues (PTZ, dispositif PINEL, baisse de la taxe d'habitation, nouveau dispositif Denormandie, etc.). « Nous espérons que les Français sauront rapidement franchir la barrière psychologique inhérente au prélèvement à la source et à l'impression de baisse du pouvoir d'achat. Reporter un projet immobilier pourrait s'avérer être la mauvaise équation car, il faut s'y attendre, les prix de l'immobilier et les taux d'intérêt vont augmenter et les dispositifs fiscaux très favorables aujourd'hui ne seront pas éternels », affirme Sylvain Lefevre, Président du courtier en crédit immobilier.

Usage Crédit Immobilier
Plus de 8 emprunts sur 10 concernent l’achat d’une résidence principale. © La Centrale de Financement
Plus de conseils :