600 biens immobiliers issus du crime organisé vendus aux enchères

600 biens immobiliers issus du crime organisé vendus aux enchères

C’est la procédure appliquée suite aux saisies de biens illégaux. Policiers et gendarmes ont mis la main sur un impressionnant butin !

En 2014, les fonctionnaires de police et de gendarmerie ont bien travaillé : 600 biens immobiliers liés au crime organisé ont été saisis, pour un montant de 330 M€, révèle le Parisien. La satisfaction est d’autant plus grande que le nombre de saisies est en « nette augmentation » par rapport à 2013. Le montant des saisies atteint même le demi-milliard d’euros si l’on prend en compte l’intégralité des prises, allant du compte bancaire à des immeubles, en passant par du matériel électronique ou des voitures de luxe.

Deux hôtels savoyards vendus 102 M€

Ces derniers mois, la gendarmerie nationale a mis à jour le financement frauduleux de deux hôtels de luxe situés en Savoie, d’une valeur cumulée de 102 M€.  Chargée de la collecte et de la gestion de ces biens achetés avec de l’argent sale, l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (Agrasc) peut décider de la vente aux enchères, voire de la redistribution de certains d'entre eux aux forces de l'ordre, comme les voitures de sport.

Chiffres clés

330 M€, c'est la somme que l'état a récupéré lors de la vente aux enchères de 600 biens immobiliers.

La rédaction vous conseille :

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés