Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Bonne nouvelle, les taux de crédit immobilier continuent de baisser !

Bonne nouvelle, les taux de crédit immobilier continuent de baisser !

Si les conditions d’emprunt se sont durcies depuis quelques mois, les taux de crédit immobilier restent attractifs. Ils ont même baissé légèrement au cours du troisième trimestre 2020. Une bonne nouvelle pour les acquéreurs.

En cours de chargement...

Sommaire

Les taux des crédits immobiliers baissent légèrement : 0,1 % en moyenne

Si, à la sortie du confinement, les banques avaient augmenté les taux des nouveaux crédits accordés pour limiter les conséquences de la crise sanitaire sur leurs équilibres financiers, elles semblent s’être ravisées depuis. Dès le mois de juillet, elles ont révisé leurs barèmes à la baisse pour soutenir la demande de crédits immobiliers sur des marchés toujours à la peine, en dépit du rebond « technique » constaté avec la sortie de la période de confinement, qui a bloqué de nombreuses opérations. Cette légère baisse des taux d’emprunt s’est poursuivie en août et à la rentrée. En moyenne, les taux ont atteint 1,23 % au 3e trimestre, contre 1,24 % au 2e trimestre, selon L'Observatoire Crédit Logement-CSA. En septembre, ils se sont établis à 1,22 % en moyenne, contre 1,23 % en août. Dans le détail, le taux moyen a atteint 1,02 % sur 15 ans, 1,19 % sur 20 ans et 1,46 % sur 25 ans, contre respectivement 1,09 %, 1,27 % et 1,52 % en juin dernier.

Les taux des prêts immobiliers en septembre 2020

Durées d'emprunt Taux moyen
15 ans 1,02 %
20 ans 1,19 %
25 ans 1,46 %

Après une hausse post-confinement, les durées d’emprunt se réduisent

La durée moyenne des prêts immobiliers a diminué au cours du 3e trimestre 2020, pour s’établir à 227 mois. Elle s’était accrue de près de 4 mois durant le confinement, pour atteindre 231 mois au 2e trimestre. Cet allongement des durées avait permis d’amortir les conséquences de la remontée des taux des crédits et de la hausse des prix des logements. Depuis, les taux sont de nouveau à la baisse, ce qui entraîne un recul de la durée moyenne des emprunts, même si elle reste actuellement sur des valeurs élevées, déjà constatées avant le confinement. Sur le marché de l’accession, 50,6 % des prêts ont une durée inférieure ou égale à 20 ans (50 % au 2e trimestre) et 48,6 % une durée de 20 ans à 25 ans. Seuls 0,8 % des prêts accordés ont une durée supérieure à 25 ans.

Difficile d’emprunter pour les ménages modestes

Si les taux de crédit immobilier baissent légèrement et restent donc très attractifs, il est de plus en plus difficile d’emprunter pour les ménages les plus modestes, en raison du durcissement des conditions d’octroi, dû à la crise sanitaire et aux recommandations des autorités financières. Ainsi, le coût des opérations financées a progressé de 4,8 % sur les 9 premiers mois de 2020. Dans le même temps, le revenu des personnes ayant accès au crédit a augmenté de 2,8 % et le niveau de leur apport personnel de 7,9 %. Au troisième trimestre, les banques ont diminué le nombre total de prêts immobiliers de près de 8 % par rapport à la même période un an plus tôt, et ce sont les moins aisés qui en font largement les frais, en particulier les primo-accédants.

Chiffres Clés

Au 3e trimestre 2020, le taux moyen atteint respectivement 1,29 % sur le marché du neuf et 1,25 % dans l’ancien.

Plus de conseils :