Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Confinement : petit manuel de survie pour ceux qui veulent devenir propriétaires !

Après six semaines de confinement, beaucoup de choses ont changé : votre table de cuisine est désormais votre bureau, votre salon s’est changé en salle de classe, vos apéros se font « en visio »... Mais s’il est une chose qui n’a pas changé, c’est votre envie de devenir propriétaire. Voici nos conseils pour tenir jusqu’au déconfinement !

Confinement : petit manuel de survie pour ceux qui veulent devenir propriétaires !

Sommaire

Alors que la sortie (progressive !) du confinement – que le gouvernement a fixée au 11 mai prochain – n’a jamais semblé aussi proche, trois cas de figure peuvent se présenter selon que vous ayez déjà signé un compromis de vente, que vous ayez obtenu votre prêt ou que vous soyez toujours à la recherche d’un bien.

Vous avez déjà signé un compromis de vente

Si, comme une majorité de Français, vous avez besoin d’un financement pour acheter votre logement, le délai que fait courir la clause suspensive, dont est assorti votre compromis de vente, risque d’être trop court… Et pour cause, Covid-19 oblige, les établissements bancaires ont fortement réduit leur activité.  Le traitement des dossiers de prêt s’en est donc trouvé consirérablement rallongé et à cela vient s’ajouter le fait que les banques doivent également examiner de nombreuses demandes de report d’échéances. No stress, il vous suffit de contacter votre vendeur ou son notaire et de leur demander de prolonger – par voie d’avenant – le délai qui vous aura été imparti pour obtenir votre crédit.

Quant à la durée de validité des offres de prêts, elle a été augmentée pour atteindre 90 jours. Enfin, si le délai de réflexion de 10 jours, dont vous disposez avant d’accepter l’offre de prêt qui vous aura été faite, n’a pas été rallongé, vous avez toutefois la possibilité de la signer à distance. Il est également à noter qu’un décret a été pris pour autoriser, jusqu’au 24 juin prochain, soit un mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire, les notaires à établir des actes authentiques avec une signature qu'ils auront recueillie à distance. En effet, les mesures de confinement ont conduit à la fermeture des offices notariaux…

Bon à savoir

L’ordonnance du 15 avril 2020, qui a modifié celle du 25 mars relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire, n’a suspendu ni le délai de rétractation de dix jours dont dispose le signataire d’un compromis de vente ni le délai de réflexion – de dix jours également – accordé au signataire d’un acte authentique de vente qu’aucun avant-contrat n’aura précédé.

Vous avez déjà obtenu votre prêt immobilier

Bravo ! En décrochant votre crédit, vous avez franchi une étape majeure sur le chemin qui mène à la propriété immobilière. Mais si, à cause du Covid-19 et de la crise économique (au moment où nous écrivons cet article, 10,2 millions de salariés sont au chômage partiel) que la pandémie a provoquée, vous avez subi une baisse de vos revenus, vous pouvez vous rapprocher de l’organisme bancaire qui a accepté de financer votre projet d’achat immobilier afin de lui demande de moduler vos mensualités ou de suspendre temporairement vos échéances. Mais ces aménagements ne sont pas sans conséquences car dans un cas comme dans l’autre, la durée totale de votre prêt immobilier s’en trouvera rallongée.

Vous êtes toujours à la recherche d’un bien immobilier

Profitez de ce que le marché immobilier est actuellement sur pause (visites « physiques » reportées, diagnostics repoussés, signatures d’actes décalées…) pour avancer sur votre projet. En effet, les agents immobiliers se sont rapidement organisés afin de rester en contact avec leurs clients : visites « en visio », estimations en ligne, etc. Une étude que nous avons conduite avec l’Observatoire du Moral Immobilier (OMI) a d’ailleurs montré que 7 candidats-acquéreurs sur 10 se disaient confiants en la concrétisation de leurs projets immobiliers dans les six prochains mois et qu’un candidat-acquéreur sur deux était bien décidé à reprendre son projet dès la fin du confinement. Bref, pour que, vous aussi, vous soyez opérationnels et puissiez réaliser rapidement votre projet, voici quelques pistes à suivre. Mettez à profit le temps libre dont vous disposez pour poursuivre votre recherche immobilière, (re)déployer vos antennes et continuer de consulter régulièrement des annonces… Ce serait trop bête de passer à côté de la perle rare !

D'autre part, si l’argent que vous tirerez de la vente de votre logement actuel conditionne la somme dont vous pourrez disposer pour acheter le prochain, faites estimer votre bien immobilier en ligne sans attendre. Une fois le confinement levé, vous n’aurez alors plus qu’à faire valider par un agent immobilier l’estimation que vous aurez obtenue. Le confinement, auquel nous sommes toutes et tous astreints, peut également être l’occasion de reprioriser vos critères (ceux qui étaient essentiels à vos yeux avant le Covid-19 le sont-ils toujours ?) et d’étudier les prix de vente dans votre zone de recherche. Enfin, peaufinez votre dossier de financement car en calculant votre budget de financement, vous connaîtrez précisément votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire la somme que vous pourrez emprunter auprès d’une banque ou d’un courtier.  

Plus de conseils :