Crédit immobilier : les primo-accédants représentent 56 % des emprunteurs !

Vincent Cuzon 20 oct 2017
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les primo-accédants sont majoritaires sur le marché de l'emprunt immobilier. Ils veulent bénéficier de taux de crédit toujours historiquement bas et du prêt à taux zéro, avant le recentrage du dispositif, début 2018.

Image
Crédit immobilier : les primo-accédants représentent 56 % des emprunteurs !
Près de 8 primo-accédants sur 10 achètent dans l’ancien. © djile
Sommaire

Les primo-accédants veulent acheter avant les réformes du logement

Selon une étude du courtier Cafpi, réalisée à partir des prêts signés en septembre 2017, les primo-accédants achetant leur résidence principale représentent 56 % des emprunteurs immobiliers. Ils souhaitent profiter des taux de crédit toujours très attractifs, ainsi que du PTZ (prêt à taux zéro), avant son recentrage sur les zones tendues, en 2018. « Après l’annonce des mesures du gouvernement, notamment sur le recentrage du PTZ, ils ont bien compris qu’ils avaient tout intérêt à profiter du dispositif avant 2018 », indique Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint du courtier en crédit. 

Profil Emprunteurs Octobre 2017

Bon à savoir

Les investisseurs sont de plus en plus présents depuis quelques semaines (9 % des emprunteurs), qui cherchent à bénéficier des opportunités des zones B2 et C (où le marché n’est pas tendu) avant le recentrage du dispositif Pinel sur les seules zones tendues.

Près de 8 primo-accédants sur 10 achètent dans l’ancien !

Les primo-accédants profitent au maximum des aides actuellement à leur disposition et privilégient un achat dans l’ancien (79,60 %), tout comme les accédants (84,99 %). Les primo-accédants ont emprunté, en moyenne, 203 473 € sur 240 mois en septembre, contre 197 526 € sur 238 mois le mois précédent et 196 388 € sur 231 mois, un an plus tôt. Et ce avec un effort quasiment constant, bien qu’en légère augmentation, à 4,38 années de revenus contre 4,37 années il y a un mois et 4,31 en septembre 2016. De leur côté, les accédants stagnent par rapport au moins précédant. Ils ont emprunté en moyenne 212 269 € sur 193 mois contre 213 731 € sur 195 mois en août. En revanche, le montant de leur emprunt augmente sensiblement par rapport à septembre 2016 (192 598 € sur 188 mois). Par ailleurs, leur effort s’est retrouvé amoindri, tombant à 4,40 années de revenus contre 4,97 années de revenus il y a un mois et 4,52 % un an plus tôt. 

Durée Montant Emprunts

Conseil SeLoger

Vous souhaitez souscrire un emprunt immobilier ? Obtenez les meilleurs taux avec SeLoger.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
A Paris, le marché de la location est particulièrement tendu et les loyers ne cessent d'augmenter malgré les mesures de plafonnement. © Eva-Katalin - Getty images
France
Une enquête menée par SeLoger confirme la détérioration du marché locatif en 2023. Affecté d’abord par la hausse des taux d’intérêt qui maintient les ménages en situation de location, le marché subit...
Image
Le calcul de la taxe foncière, jugé inégalitaire, pourrait évoluer. © skynesher - Getty Images
France
Dans un rapport, la Cour des comptes préconise de changer le mode de calcul de la taxe foncière. L’objectif ? Que les ménages au patrimoine important contribuent davantage. L’essentiel à retenir sur...