Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Déconfinement : les agences immobilières vont rouvrir le 11 mai !

Déconfinement : les agences immobilières vont rouvrir le 11 mai !

Dans le plan de déconfinement « progressif et adaptable » qu’il a présenté devant les parlementaires, le Premier ministre a indiqué qu’à l’exception des cafés, des bars et des restaurants, les commerces (et donc les agences immobilières !) rouvriraient dès le 11 mai prochain, à condition, toutefois, que la situation sanitaire ne se détériore pas...

Déconfinement : les agences immobilières vont rouvrir le 11 mai !

Sommaire

L’activité immobilière va (enfin !) pouvoir reprendre

Si le gouvernement desserre l’étau, il ne lâche pas la bride pour autant… Car il ressort du discours qu’a prononcé Édouard Philippe devant un parterre de 75 députés que le déconfinement – que certains attendent mais que d’autres redoutent – sera très encadré. À l’exception (notable !) des bars, des cafés et des restaurants, tous les commerces rouvriront à compter du 11 mai. Il s’agit là d’une excellente nouvelle pour les agents immobiliers qui pourront reprendre du service mais aussi pour leurs client(e)s dont les projets d’achat, de vente ou de location sont au point mort depuis plus de six semaines. Mais au-delà des agences immobilières, c’est toute la chaîne de l’immobilier (notaires, banques, courtiers, diagnostiqueurs, déménageurs, etc.) qui devrait s’en trouver « dégrippée ».  

« Nous sentons que l'arrêt prolongé de la production de pans entiers de notre économie, l'interruption des investissements publics ou privés, la fermeture prolongée des frontières et l'extrême limitation de la liberté d’aller et venir (...), présenteraient pour le pays, non pas seulement l’inconvénient pénible du confinement, mais en vérité celui, bien plus terrible, du risque de l’écroulement ».

Édouard Philippe dans son discours du 28 avril 2020.

Le 11 mai prochain s’apparentera davantage à un confinement allégé qu’à un réel déconfinement

En effet, les commerces, qui auront rouvert, devront respecter un cahier des charges très strict. Ils seront notamment tenus non seulement à organiser les flux de personnes (clients, employés) via la mise en place d'horaires décalés et de roulements mais aussi à veiller à la protection de leur personnel. Quant au télétravail, son maintien au cours des trois prochaines semaines sera encouragé. Le Premier ministre a également invité toutes les entreprises, lorsque leurs moyens le leur permettent, à veiller à équiper leurs salariés en masques de protection ». Certains commerçants pourront d'ailleurs, s’ils le souhaitent, « subordonner l’accès à leurs établissements au port d’un masque ». Enfin, Édouard Philippe a précisé qu’il serait possible de recommencer à circuler sans attestation à partir du 11 mai mais que les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile resteront interdits, « sauf motif impérieux, familial ou professionnel ». Enfin, pour inciter les Français « à la plus grande discipline », le Premier ministre a prévenu que « si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai ». 

Plus de conseils :