Devenir propriétaire de son logement, c'est important pour 89 % des Français !

26 fév 2019
mis à jour le
10 nov 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’histoire d’amour entre les Français et la pierre est bien partie pour durer. Même si des freins à l’achat persistent, 89 % des ménages considèrent qu’il est important voire essentiel d’être propriétaire de sa résidence principale.

Image
Devenir propriétaire de son logement, c'est important pour 89 % des Français !
88 % considèrent l’immobilier comme la 1ère étape de la constitution d’un patrimoine. © bernardbodo

Sommaire

9 Français sur 10 pensent qu'il est important d'être propriétaire

L’achat est toujours la solution privilégiée par les Français pour se loger. Selon un sondage OpinionWay, réalisé pour Artémis Courtage, près de 9 Français sur 10 (89 %) considèrent qu’il est essentiel ou au moins important d’être propriétaire de son logement (51% jugent que c’est essentiel). Chez les jeunes de 25 à 34 ans et les personnes de plus de 35 ans, 89 % considèrent qu’il s’agit d’une priorité, tandis que « seuls » 69 % des jeunes de 18 à 24 ans, estiment que la propriété immobilière est essentielle ou importante. En y regardant de plus près, nous pouvons constater que 58 % des Français sont propriétaires de leur résidence principale, tandis que 76 % de ceux qui ne le sont pas déclarent qu’ils aimeraient le devenir. La majorité des Français (75%) considèrent d’ailleurs que la propriété immobilière est un objectif de vie à atteindre : 88 % estiment que cela constitue la première étape de la constitution d’un patrimoine et 85 % qu’il s’agit d’un investissement financier intéressant. Les Français voient également dans le fait de devenir propriétaire une garantie d’indépendance (86 %), voire une sécurité en cas de problème comme une période de chômage ou une maladie (84 %).

Importance Achat Immobilier 51 % des Français estiment qu'être propriétaire est essentiel. © OpinionWay-Artémis Courtage

Logement : 76 % des Français préfèrent l’achat à la location

Toujours d’après cette étude, 76 % des Français préfèrent acheter leur résidence principale plutôt que la louer. Seuls 20 % préfèrent louer leur logement, tandis que 2 % ne se prononcent pas. En revanche, la location est plébiscitée pour les logements de vacances (83 % préfèrent la location). Logiquement, cette étude montre également que 71 % des Français préfèrent payer un crédit immobilier plutôt qu’un loyer : 18 % estiment que cela revient au même et 9 % considérent qu’il est plus intéressant de payer un loyer. Ces chiffres n’ont rien de surprenant, dans la mesure où 63 % des Français considèrent que la situation est actuellement favorable aux emprunteurs immobiliers. Seuls 34% pensent que la situation leur est défavorable. Cette préférence varie très peu selon que l’on soit un homme (75 %) ou une femme (78 %). En revanche, elle varie fortement entre les différentes catégories socioprofessionnelles. Les plus aisés sont 81 % à préférer acheter leur logement, contre « seulement » 68 % des plus modestes. Cette préférence pour l’achat augmente aussi avec l’âge : 70 % des moins de 34 ans préfèrent l’achat contre 77 % des 35-49 ans et 84 % des 65 ans et plus.

Résidence Principale Achat Location Seuls 20 % des Français préfèrent la location à l'achat. © OpinionWay-Artémis Courtage

Bon à savoir

75 % des ménages français estiment que la propriété immobilière est un objectif de vie à atteindre.

Accès à la propriété : quels sont les principaux freins ?

Plus de 8 Français sur 10 (83 %) qui ne sont pas propriétaires évoquent leur revenu comme un obstacle important pour envisager l’acquisition d’un bien immobilier. Près de 6 sur 10 (65 %) évoquent également leur situation professionnelle, 60 % leur âge et 50 % leur situation familiale. Un tiers des Français (34 %) déclare également que la récente mise en place du prélèvement à la source est un obstacle important à l’accession immobilière. Un chiffre qui laisse craindre un report ou un renoncement pour les futurs propriétaires, au moins pour les mois à venir. De façon plus surprenante, le manque de temps disponible est évoqué par 37 % des Français comme étant un obstacle à l’accession immobilière. En toute logique, ce sont les plus modestes qui perçoivent le plus d’obstacles : 88 % évoquent leurs revenus (contre 76 % des plus aisés) et 68 % leur situation professionnelle (contre 56 % des plus aisés), comme étant des freins à l’achat. Enfin, si une majorité des jeunes de 18 à 24 ans ont le sentiment que leur âge est un obstacle pour acheter un bien (73 %), ce sentiment est encore plus fort pour chez personnes âgées de plus de 50 ans (82 %).

Freins Accession Immobilière Les revenus, principaux freins à l'accession immobilière. © OpinionWay-Artémis Courtage
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !