Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Emmanuelle Wargon : « MaprimeRenov, c'est pour les propriétaires, les bailleurs et les copropriétés »

Voilà plus d’un an que l’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov a été lancée et avec elle de nombreuses nouveautés, comme l’ouverture aux propriétaires bailleurs mais aussi la simplification pour les copropriétés. La ministre du logement Emmanuelle Wargon revient pour SeLoger sur quelques cas concrets afin que tout le monde s’y retrouve !

Emmanuelle Wargon : « MaprimeRenov, c'est pour les propriétaires, les bailleurs et les copropriétés »

Qu’est-ce que MaPrimeRénov et comment en bénéficie-t-on ?

MaPrimeRénov est une aide ouverte à tous les Français pour faire des travaux de rénovation énergétique d’un bien dont on est propriétaire. Elle varie selon les moyens dont le ménage dispose et se demande en ligne. La réponse est rapide et le versement se fait dans les 15 jours après la fin des travaux. Toutefois, il est possible de demander une avance jusqu’à 70 % du montant des travaux remboursés. Vous pouvez aussi demander à l’entreprise de faire la démarche pour vous, c’est ce qu’on appelle un mandataire, afin que l’aide lui soit directement versée et ainsi ne pas avancer de trésorerie. 

Chiffres Clés

87 % des acquéreurs considèrent que la performance énergétique de leur futur bien est importante.

Source : Étude SeLoger/OpinionWay.

Peut-on passer par toutes les entreprises ou seulement certains artisans ?

Il faut passer par un artisan qui est qualifié RGE, c’est à dire Reconnu Garant de l’Environnement, car lorsque l’État paye une partie de vos travaux on veut être sûr que l’on emploie un artisan qui a la bonne qualification et qui sait faire. Il y a beaucoup d’artisans qualifiés RGE en France et depuis 3 mois nous avons ouvert la possibilité à un artisan qui n’est pas RGE de le devenir sur un chantier de MaPrimeRénov. Donc si vous avez confiance en un artisan parce que vous le connaissez depuis longtemps et que vous savez qu’il travaille bien, que lui est d’accord pour rentrer dans la démarche RGE mais qu’il ne l’a pas encore fait, il va signaler votre chantier comme un chantier test, vous allez pouvoir faire ce chantier avec votre artisan et il sera audité sur ce chantier. Si tout a été fait correctement, il sera certifié et vous aurez une partie de vos travaux remboursés par MaPrimeRénov, mais si cela se passe mal il y a une assurance qui prendra tout en charge.

Bon à savoir

MaPrimeRénov pourrait impacter un tiers des projets de résidence principale envisagés dans l’ancien.

Source : Étude SeLoger-OpinionWay.

De combien une personne seule gagnant 1 800 € net par mois peut-elle bénéficier grâce à MaPrimeRénov ? 

Tout d'abord, MaPrimeRénov est à destination de la résidence principale et elle fonctionne quels que soient les revenus, mais ce ne sera évidemment pas le même montant d’aide. À 1 800 € net mensuels quand on est célibataire, on a un taux d’aide autour de 40 à 50 % hors région parisienne, mais ce taux peut monter jusqu’à 70 % en Île-de-France, où les barèmes sont plus élevés.

Qu’en sera-t-il pour un couple avec deux enfants ayant des revenus de 3 000 € net par mois ?

On sera sur les mêmes barèmes pour ce couple : 40 à 50 % hors région parisienne et 60 à 70 % en Île-de-France.  En euros, cela dépendra du prix des travaux et donc le montant sera plus ou moins élevé selon que vous changez juste une chaudière ou décidez de refaire toute l’isolation de votre bien immobilier. Mais il faut garder en tête que MaPrimeRénov est plafonnée à 20 000 €.

Si un couple sans enfant, qui gagne 3 000 € net par mois, souhaite utiliser MaPrimeRénov pour un logement dont il est propriétaire mais qu’il a mis en location ?

Alors, oui c’est possible. C’est d’ailleurs une grande innovation : on ouvre MaPrimeRénov aux Français qui sont propriétaires-bailleurs. Mais attention, cette ouverture se fera au 1er juillet 2021. En terme de barème, pour ce cas particulier on sera dans l’aide la moins élevée car on commence à être dans des revenus plus importants, donc plutôt autour de 40 % du montant des travaux.

Chiffres Clés

52 % des plus de 50 ans connaissent MaPrimeRénov.

Source : Étude SeLoger/OpinionWay.

Pour les Français qui ne font pas partie des cas que nous avons cités, comment peuvent-ils savoir à quel montant ils ont droit ?

Tout est accessible sur internet pour faire une simulation comme pour demander l’aide concrètement. Il faut se rendre sur maprimerenov.gouv.fr ou sur le service plus général qui s’appelle faire.gouv.fr. Ensuite, vous serez redirigé vers une simulation et vous aurez une estimation du montant dont vous pouvez bénéficier après avoir rentrer certaines informations comme votre situation familiale, vos revenus, votre lieu de résidence, le type de travaux que vous voudriez faire etc. Il y a aussi des espaces physiques où vous pouvez demander des renseignements. Mais en tout cas, tous les Français sont éligibles donc quels que soient vos revenus vous aurez droit à MaPrimeRénov.

Est-ce que MaPrimeRénov est cumulable avec d’autres aides ?

Oui elle est cumulable avec les aides versées directement par les fournisseurs d’énergie, ces aides sont les Certificats Économie d’Énergie (CEE) qui permettent de réduire sa facture. Donc quand vous envisagez de faire des travaux, l’artisan ou les entreprises énergétiques vont vous dire : vous pouvez bénéficier de ce système, qui se déduit directement du prix des travaux.

MaPrimeRénov est-elle uniquement réservée aux particuliers ? 

Non, MaPrimeRénov est aussi ouverte aux copropriétés. Dans une copropriété, on ne peut pas décider seul de faire des travaux de rénovation pour régler un problème d’isolation de l’immeuble, cela doit être décidé à l’échelle de la copropriété. Cette année, nous avons tout simplifié : MaPrimeRénov est directement versée à la copropriété via le syndic de copropriété. Donc, par exemple, si les travaux coûtent 600 000 €, il peut y avoir 200 000 € de remboursement grâce à MaPrimeRénov, ce qui réduit la facture pour chaque copropriétaire. Avant, chaque copropriétaire devait aller faire son dossier d’aide et cela dépendait de sa situation personnelle. Maintenant tout est plus simple : c’est le bâtiment qui est éligible. 

Découvrez notre podcast avec Emmanuelle Wargon, la Ministre du Logement

Emmanuelle Wargon, Ministre du Logement, nous parle de MaPrimeRénov. ©SeLoger
Emmanuelle Wargon
Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement