Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Emmanuelle Wargon : « MaPrimeRénov' couvrira jusqu'à 90 % du montant du devis pour les ménages les plus modestes »

Emmanuelle Wargon : « MaPrimeRénov' couvrira jusqu'à 90 % du montant du devis pour les ménages les plus modestes »

À l’occasion du lancement de la nouvelle version de MaPrimeRénov', Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, nous a accordé un entretien exclusif dans lequel elle explique le fonctionnement de cette aide à la rénovation énergétique qui était jusqu’alors réservée aux foyers les plus modestes.

En cours de chargement...

En quoi consiste la nouvelle version de MaPrimeRénov’ ?

Emmanuelle Wargon. MaPrimeRénov’ est une aide que l’on a ouverte le 1er janvier 2020 et qui, à partir de maintenant, concerne tous les propriétaires, c’est-à-dire les propriétaires occupants, quels que soient leurs revenus mais aussi les propriétaires bailleurs, c’est-à-dire qui louent leur logement à un locataire. Il y aura également une aide directe pour les copropriétés.

Quels sont les travaux éligibles à cette prime ?

MaPrimeRénov’ permet de financer à peu près tous les types de travaux de rénovation énergétique effectués chez soi. Mais les travaux éligibles ne seront pas exactement les mêmes selon les revenus. Pour les ménages les plus modestes, la quasi-totalité des travaux (isolation des murs, des planchers, remplacement de chaudière, etc.) est éligible à MaPrimeRénov’. Pour les foyers plus aisés, ce sont principalement les travaux lourds qui permettent de bénéficier de cette prime. Dans tous les cas, la rénovation globale, c’est-à-dire un bouquet de travaux où l’on fait tout en même temps dans son logement, est toujours éligible à MaPrimeRénov’.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?

Cette aide est plafonnée à 20 000 € sur une période de 5 ans. Elle vient toutefois s’ajouter aux Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), ce qui veut dire que, sur une opération très importante, l’aide pourra voir son montant varier entre 40 000 et 45 000 €. Les taux de subvention ne seront toutefois pas les mêmes selon les revenus. 

« L'aide peut aller jusqu'à 20 000 € étalés sur une période de 5 ans ».

Emmanuelle Wargon, ministre du Logement.

Jusqu’à quelle hauteur les travaux de rénovation énergétique peuvent-ils êtres pris en charge ?

Pour les ménages les plus modestes, la prise en charge pourra aller jusqu’à 90 % du montant des devis réalisés à partir du 1er octobre 2020. C’est donc la quasi-totalité des travaux de rénovation énergétique qui pourront être couverts par MaPrimeRénov'. Selon les catégories de revenus, la prise en charge atteindra 90 %, 75 % ou 60 % des travaux et dans le cas des foyers les plus aisés, ce sont 40 % des travaux qui seront couverts par la prime. C’est là un bel effort.

Peut-on bénéficier de MaPrimeRénov' quel que soit l'artisan qui réalise les travaux ?

Non, cette prime ne fonctionne que si l’on fait appel à des artisans qualifiés et titulaires d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). La plupart des artisans qualifiés se sont vus décerner ce label et si ce n’est pas le cas, l’artisan pourra rentrer dans un process de qualification en réalisant vos travaux.

Comment peut-on estimer le montant de l’aide à laquelle on a droit ?

C’est très simple. Il suffit pour cela de se rendre sur le site maprimerenov.gouv.fr et d’utiliser le simulateur prévu à cet effet. Après avoir renseigné vos revenus, votre situation et les travaux que vous voulez réaliser, vous saurez à combien vous avez droit.

Bon à savoir
En vous rendant sur maprimerenov.gouv.fr, vous pourrez calculer facilement le montant des aides dont vous pouvez bénéficier en utilisant Simul'Aid€s, le simulateur destiné à cet usage. 

MaPrimeRénov’, ça commence quand ?

Ça a déjà commencé pour la moitié des Français au 1er janvier dernier et à compter des devis signés après le 1er octobre 2020, tous les nouveaux bénéficiaires sont désormais éligibles à MaPrime>Rénov'.

Une étude SeLoger montre qu’entre un logement vertueux (classé « A » au DPE) et un logement énergivore (étiqueté « E »), l'écart de prix peut atteindre 68 %. Qu’en pensez-vous ?

Cet écart de prix illustre bien le fait que MaPrimeRénov’ est à la fois un acte altruiste et un acte pour soi. Il s’agit d’un acte altruiste parce que cette aide va contribuer à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre. Cela permet donc de lutter concrètement contre le réchauffement climatique, mais c’est également un acte pour soi car en réalisant des travaux de rénovation énergétique, on gagne en confort, on réduit sa facture d’énergie et à la revente, un bon DPE peut faire une grosse différence

« Parce qu'il s'agit d'une aide unique qui s'adresse à tous les propriétaires, MaPrimeRénov' apporte davantage de simplicité et de lisibilité ».

Emmanuelle Wargon

Une autre étude SeLoger indique qu’en France, le nombre de logements énergivores, tend à reculer. Les passoires thermiques sont-elles en train de devenir une espèce menacée ?

J’aimerais que ce soit le cas (elle rit) et j’espère que maPrimeRénov’ contribuera à achever les passoires thermiques qui sont bien la seule espèce dont je souhaite la disparition. Pour autant, on recense encore un peu plus de 4 500 000 passoires thermiques en France. Donc l’objectif, c’est effectivement de les éradiquer le plus vite possible.

MaPrimeRénov' gagne à être connue. Mais selon une enquête SeLoger, 4 Français sur 10 ignorent qu’ils peuvent prétendre à une aide à la rénovation énergétique. La nouvelle version de MaPrimeRénov' comblera-t-elle ce déficit de communication ?

Merci de me donner l’opportunité de parler de MaPrimeRénov' sur SeLoger car je pense que cela aura un bel impact. Il existait plein d’aides pour plein de publics différents, mais avec MaPrimeRénov’, on dispose maintenent d’une aide unique qui concerne tous les Français. C’est à la fois plus simple et plus lisible.

Podcast : MaPrimeRenov' expliquée par Emmanuel Wargon 

Emmanuelle Wargon est la ministre du Logement.
Emmanuelle Wargon
Emmanuelle Wargon a été nommée ministre chargée du Logement en juillet 2020.
Plus de conseils :