Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Habiter la France de demain : à quoi ressembleront nos logements dans le « monde d'après » ?

Améliorer la qualité de vie des Français est un enjeu prioritaire. Pour y parvenir, il est essentiel de bâtir des villes plus durables, plus résilientes et plus solidaires. Mais quelle vision ont les Français de l'habitat de demain ? À quoi ressembleront ces villes du futur ? Habiter la France de demain, le projet porté par Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement (en podcast dans cet article, NdlR) vise à apporter des réponses concrètes à ces interrogations.

Habiter la France de demain : à quoi ressembleront nos logements dans le « monde d'après » ?

Sommaire

Ville durable : comment les Français se l’imaginent-ils ?

Qu’on se le dise, la ville durable ne relève plus de l’utopie ! Respectueux de l’environnement, les Français attachent, en effet, de plus en plus d’importance à la qualité de leur habitat. Ils sont également de plus en plus nombreux à souhaiter que leurs logements soient à la fois durables et écologiques. Les pouvoirs publics ont d'ailleurs placé l’urbanisme écologique, le développement durable, l’aménagement urbain et l’organisation des territoires au cœur de leurs préoccupations. Mais pour répondre efficacement à un besoin, il est essentiel de l'identifier précisément.

C’est la raison pour laquelle le Ministère chargé du Logement lance Habiter la France de demain.  « L'idée derrière ce projet, c'est d'aller à la rencontre des professionnels (architectes, urbanistes, constructeurs), des élus mais aussi des citoyens pour savoir dans quelle France on veut vivre demain et après-demain : ville, quartier, environnement de proximité, type de bâtiment, de logement,  d’espace extérieur… » explique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du Logement.

Donner la parole aux citoyens

Dans le cadre de cet ambitieux projet et afin de cerner les aspirations des Français en termes d’habitat et de cadre de vie, une large consultation citoyenne a donc été lancée. Une plateforme de consultation est actuellement en ligne. Les internautes ont jusqu'au 15 août inclus pour y déposer leurs avis : Quelle est leur vision en matière d’habitat durable ? Quelles sont leurs attentes (plus d'espaces en partage, de logements évolutifs, d'habitats participatifs…) ? En quoi la crise sanitaire a-t-elle impacté le rapport qu’ils entretiennent avec leur cadre de vie ? Il est à noter que cette plateforme permettra également à des citoyens de participer - tout au long du mois de juillet -  à un panel. Y seront abordées différentes thématiques en lien avec l’habitat durable et l’innovation urbaine.

Enfin, une synthèse des attentes des Français, véritable « vision citoyenne » sera publiée. « J'ai besoin de votre avis sur le logement, sur les transports, sur votre expérience de travail, sur ce que vous attendez comme cadre de vie ». C'est en ces termes que la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, s'adresse aux Français. Lorsque l'on évoque la ville durable, on oppose d'ailleurs encore trop souvent qualité de vie et densité, aspirations à plus d’espace et lutte contre l’artificialisation des sols... « Nous sommes confrontés à un double enjeu : un enjeu écologique (des logements plus sobres, plus résilients) mais aussi un enjeu social (trouver les ressorts de la mixité sociale et du vivre ensemble). Ce sont toutes ces questions que j’ai voulu mettre en débat » indique Emmanuelle Wargon. 

« C'est quoi, la bonne manière de vivre et d'habiter en France dans les années qui viennent ? »

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement.

Se remettre en question(s) pour continuer d’avancer

De l’art de poser les bonnes questions pour faire évoluer les connaissances, les pratiques et les mentalités. En initiant le projet Habiter la France de demain, le gouvernement vise non seulement à cerner la perception qu’ont les Français d’un habitat durable et à (re)mettre l'humain au coeur des viles mais aussi à questionner (pour les actualiser !) certains schémas d’aménagement et de construction. De la même façon que Napoléon avait coutume de dire qu’un bon croquis valait mieux qu’un long discours, un bon exemple vaut mieux qu’une longue explication. À la demande de la Ministre chargée du Logement, « 100 démonstrateurs » de la ville de demain ont ainsi été choisis par France Ville Durable pour présenter des exemples concrets de réalisations à la fois durables et désirables.

« Donnez votre avis. C'est important. C'est pour que nous construisions la France de demain. »

Plus de conseils :