Logements sociaux : 77 % des bailleurs veulent réformer le secteur

Aides au logement, loi Elan… face aux différentes réformes qui ont touché le secteur, 77 % des bailleurs sociaux souhaitent que le logement social se réinvente. Pour cela, ils veulent notamment s'appuyer sur la refonte du lien social. 

Logement social : le secteur doit se réformer pour faire face aux réformes

Au cours des dernières années, les législations sur le logement social se sont multipliées. Entre la ponction du gouvernement sur les recettes des HLM (Habitations à Loyer Modéré) via la baisse des loyers imposée pour compenser celle des APL (aides au logement), et le projet de loi Elan, ces réformes changent en profondeur l’organisation des logements sociaux en France. Dans ce contexte, le réseau social de voisinage, Smiile, a réalisé une étude avec l’institut Yougov, sur les nouveaux enjeux des bailleurs sociaux et les tendances à venir. Premier constat : avec plus de 4,5 millions de logements sociaux en France et alors que la définition du rôle et des missions des organismes HLM est au coeur des débats, les bailleurs sociaux ne veulent plus se contenter de gérer et de développer leur parc de logements sociaux. En effet, face aux mutations du secteur et aux législations annoncées, les bailleurs souhaitent innover : 8 bailleurs sociaux sur 10 (77 %) estiment que le logement social doit se réinventer.

Solutions Réforme Logement Social
Le mieux vivre au sein du parc social est la priorité des bailleurs. © Smiile-Yougov

L’avenir du logement social passe par le « mieux-vivre »

Pour 64 % des bailleurs, les changements législatifs vont pousser le logement social à innover davantage. Cette innovation passe avant tout par de nouvelles initiatives dédiées au mieux vivre (35 %), avant les nouveaux modèles économiques (28 %) et de nouveaux procédés ou matériaux de construction (21 %). Par ailleurs, pour réaliser des économies de fonctionnement, les bailleurs sociaux considèrent qu’ils devront réduire leurs marges (35 %), innover davantage (31 %), ou encore adopter des méthodes plus collaboratives (30 %). D’autre part, 71 % pensent que la création, le maintien et l'animation du lien social au sein des résidences sont des missions des organismes HLM. C’est pourquoi le digital peut apporter, selon eux, plus de dialogue et une meilleure communication entre le bailleur et les locataires (33 %) et entre les habitants (27 %), mais aussi plus de solidarité et d’entraide (24 %). Enfin, pour 82 % des bailleurs, la mise en place d‘un réseau social de voisinage permettrait d’améliorer le mieux-vivre et 84 % qu’il pourrait faciliter le quotidien.

Avenir Logement Social Solutions
Pour les bailleurs sociaux, le digital est favorable à la refonte du lien social. © Smiile-Yougov