Rechercher un article

Pour 70 % des millennials, c’est le moment d’acheter un logement !

Pour 70 % des millennials, c’est le moment d’acheter un logement !

Plus enthousiastes que leurs aînés, les millennials occupent une place à part dans la dynamique actuelle du marché immobilier. En 2019, 41 % des porteurs d’un projet d’achat immobilier ont moins de 35 ans.

Logement : 41 % des projets d’achat sont portés par la Génération Y

L’immobilier a la cote auprès des millennials, qui occupent désormais une place à part dans la dynamique du marché immobilier. En 2019, 41 % des porteurs d’un projet d’achat immobilier appartiennent à la génération des millennials, selon la dernière étude Logic-Immo publiée via son Observatoire du Moral Immobilier. Par ailleurs, les moins de 35 ans perçoivent le marché immobilier actuel de façon plus optimiste que les autres générations : pour 70 % des futurs acquéreurs millennials, c’est même le moment d’acheter (contre 65 % pour les autres générations). Ces jeunes futurs acquéreurs sont également plus nombreux à considérer qu’il est facile d’acheter (45 % contre 40 % pour les autres générations) et perçoivent davantage une stabilisation du niveau de vie en France pour les 6 prochains mois (58 % contre 50 %). « Les acquéreurs millennials adoptent, d’une manière générale, un regard plus optimiste sur le marché immobilier que les autres générations d’acquéreurs immobiliers. Il s’agit davantage d’acquéreurs opportunistes mais très attentifs quant au respect de leur capacité d’emprunt » résume Mathilde Voegtlé, Responsable Etudes chez Logic-Immo.

Graphique Enthousiasme Millennials Immobilier
58 % des millennials anticipent une stabilisation du niveau de vie. © Logic-Immo

Les millenials, késako ?

Les millennials (ou Génération Y) regroupent l'ensemble des personnes nées entre 1980 et l'an 2000.

Immobilier : 38 % des millennials attendent la bonne affaire

Si les moins de 35 ans sont plus enthousiastes que leurs ainés, 38 % d’entre eux disent attendre la bonne affaire avant de se lancer dans un achat immobilier (contre 31 % chez les autres générations). Les millennials avouent néanmoins être un peu moins attentifs à l'environnement du bien que les autres générations (34 % contre 42 %). Parmi les éléments à l’origine de leur projet d’achat, les millennials se disent tout particulièrement motivés par le souhait de devenir propriétaire et de commencer à se constituer un patrimoine (58 % contre 23 % pour les autres générations). Les membres de la Génération Y sont également attirés par des taux d'intérêt toujours très bas (39 %). Enfin, ils sont 27 % à déclarer être motivés par un changement dans leur situation personnelle et 23 % par un changement dans leur situation professionnelle. Précisons que les futurs acheteurs millennials sont davantage actifs que les autres catégories d’acheteurs (93 % contre 77 %). Ces jeunes acheteurs sont 82 % à porter un projet d'achat de résidence principale (contre 77 % des autres acheteurs) et ont davantage recours à un prêt immobilier (92 % contre 71 %). Ils sont également plus nombreux (26 % contre 11 %) à s’identifier comme éligibles au prêt à taux zéro ou PTZ.

Profils Millennials Acheteurs
93 % des acheteurs de moins de 35 ans sont actifs. © Logic-Immo

Achat d'un bien : les millennials font face à la tension du marché

De façon encore plus marquée que chez les autres générations, les moins de 35 ans souhaitant accéder à la propriété ressentent le phénomène de tension du marché : 78 % sont confrontés à la difficulté de trouver un bien qui leur convienne (contre 70% pour les autres acheteurs), 65 % font face au choix limité de biens disponibles (contre 59 %), 27 % affirment que les biens qui les intéressent partent trop vite (contre 23 %) et 20 % ont fait des offres d'achat qui n'ont pas abouti (contre 14 %). En outre, 57 % des futurs acquéreurs millennials considèrent qu'il y a plus d'acheteurs que de vendeurs dans leur zone de recherche. Les millennials porteurs d’un projet d’achat immobilier sont également plus contraints par leur budget et capacité d'emprunt. Près de la moitié (49 %) disposent d’un budget inférieur à 200 000 € (contre 36 % chez les autres acquéreurs) et 72 % ont un budget qui n’excède pas les 300 000 € (contre 58 %). Avant d’acheter, la 1re démarche des millennials est de définir leur capacité d'emprunt et leur budget (42 %), devant le choix du périmètre géographique (29 %) et la détermination des caractéristiques du bien (18 %).

Freins Achat Immobilier Millennials
78 % des millennials ont du mal à trouver un bien correspondant à leurs besoins. © Logic-Immo

Chiffres clés

66 % des acheteurs millennials sont primo-accédants et 83 % vivent en province.

88 % des acheteurs de moins de 35 ans ont visité un site d’annonces immobilières

Pour leur recherche immobilière, les millennials se montrent davantage attirés par les outils digitaux. Ainsi, 88 % des moins de 35 ans porteurs d’un projet immobilier ont visité au moins un site d’annonces immobilières pendant leur recherche (contre 84 % des acheteurs des autres générations). Près de 6 millennials sur 10 (57 %) ont également trouvé leur bien sur Internet (contre 51 % pour les autres acquéreurs). Pour autant, cette appétence pour le digital n’exclut pas l’accompagnement d’un professionnel de l’immobilier pour faire aboutir leur projet : 77 % des acheteurs de moins de 35 ans ont acheté leur logement en passant par un professionnel de l'immobilier. C’est un chiffre finalement très proche de celui constaté chez les autres profils d’acquéreurs, qui sont 79 % à avoir trouvé leur bien en faisant confiance à un professionnel. « Les acquéreurs de la génération millennials savent mettre le digital au service de leur recherche immobilière mais cette appétence pour le digital n’est pas incompatible avec leur volonté d’être accompagné par un professionnel de l’immobilier pour mieux réussir leur projet en cours. » souligne Mathilde Voegtlé.

Internet Achat Immobilier Millennials
57 % des millennials ont trouvé leur logement sur Internet. © Logic-Immo