Cet article a été rédigé avec notre partenaire Nexity, expert en promotion immobilière.

La présence d’un espace extérieur se généralise dans le neuf

07 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

C’est peu dire que la crise sanitaire aura modifié durablement les attentes des Français quant à leur logement. En effet, pour une majorité de propriétaires et de locataires, la présence d’un extérieur (balcon, jardin, terrasse, loggia) est désormais quasi incontournable. Ce regain d’appétence pour les espaces extérieurs, le premier promoteur immobilier l’a parfaitement intégré dans son ADN.

Image
La présence d'un extérieur dans les logements neufs va peu à peu devenir la norme. © Nexity
La présence d'un extérieur dans les logements neufs tend à se généraliser. © Nexity

Sommaire

Des envies d’extérieur concrétisées par la crise sanitaire

Force est de constater que les confinements et les couvre-feux, qui ont émaillé le quotidien des Français depuis la crise sanitaire, auront littéralement bouleversé le marché de l’immobilier hexagonal. À commencer par la perception qu’ont propriétaires et locataires de leurs habitations. Les restrictions de déplacement, auxquelles nous avons été soumis, ont ainsi, sinon décuplé, à tout le moins considérablement aiguisé nos envies d’extérieur.

Cette mutation des attentes des Français quant à leur logement s’est notamment manifestée dans leurs recherches immobilières, celles-ci faisant de la présence d’un espace extérieur (balcon, jardin, terrasse, loggia, etc.) un critère dorénavant prioritaire. Aux yeux de beaucoup, cet espace extérieur constituera même une pièce de vie supplémentaire !

À côté du balcon ou de la terrasse tant prisés, il est d’ailleurs intéressant de noter que d’autres critères ont émergé, incontestablement propulsés dans les premières places de la wish-list des candidats à l’achat et à la location par la crise sanitaire : des cloisons pour davantage d’intimité, une pièce où il est possible de télétravailler sans risquer d’être dérangé ni de déranger les autres, plus de mètres carrés, quitte pour cela, à s’éloigner des centres-villes des métropoles

Que veulent les Français dans leurs logements neufs ?

  • Des espaces plus grands, voire une pièce dédiée au télétravail.
  • Un extérieur (balcon, loggia, terrasse, jardin...).
  • Une meilleure isolation phonique.

Les promoteurs répondent à ces nouveaux besoins

De l’intention à l’action, la route est parfois longue… et pour des raisons purement matérielles tenant non seulement au respect des normes de construction mais aussi au financement des projets immobiliers, les envies d’espaces extérieurs des Français - et, plus globalement, leur appétence pour des logements plus durables - pourraient peiner à s’incarner.

Pour autant, il est à noter que Nexity, le premier promoteur immobilier de France, joue à fond la carte de l’espace extérieur en répondant - de façon concrète - à l’appel qu’ont lancé les Français : « La crise de la Covid-19 a mis en exergue le besoin d’accès à la nature au plus près de chez soi, dans sa résidence ou dans le prolongement de son logement (balcons, loggias, etc). Dès 2020, Nexity a souhaité généraliser la présence d’un extérieur dans tous ses nouveaux projets. Pour aller plus loin et intégrer une dimension écologique à cette ambition, Nexity a élaboré un nouveau cahier des charges de conception des espaces végétalisés, pour une meilleure contribution à la biodiversité locale : choix d’espèces de végétaux locales, végétalisation des façades, toitures, diversité des plantations, préservation des sols… », indique Marie Verrot, chef de projet RSE Nexity.

Proposer dès aujourd’hui les logements de demain

Prenant acte de la mutation qu’ont connue les attentes des Français en termes d’habitat mais aussi de l’accentuation de désirs qui préexistaient l’apparition du coronavirus, Nexity a donc fait de la présence d’un espace extérieur une généralité dans les logements que le promoteur fait sortir de terre.

« Aujourd'hui, 90 % de nos résidences sont déjà livrées avec des balcons, loggias ou terrasses. Demain, ce sera 100 % » précise Helen Romano, Directrice Générale du Pôle Résidentiel chez Nexity. Enfin, et au-delà de l’adjonction de balcons, de terrasses, de jardins ou encore de loggias, il est important de souligner que d’autres améliorations seront, elles aussi, apportées aux logements de demain : plus de modularité et d’espaces partagés, davantage de services digitaux… »

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !