Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Taux de crédit immobilier : à combien s’élèvent-ils actuellement ?

Taux de crédit immobilier : à combien s’élèvent-ils actuellement ?

Vous vous interrogez sur les taux de crédit immobilier pratiqués actuellement ? Découvrez à combien ils s’élèvent et comment obtenir le meilleur taux.

Taux de crédit immobilier : à combien s’élèvent-ils actuellement ?

Sommaire

À combien sont les taux de crédit immobilier ?

Si vous envisagez un projet immobilier dans les mois à venir, vous êtes sans doute curieux de connaître les taux de crédit immobilier pratiqués en ce moment ainsi que la tendance actuelle. Heureusement, les courtiers proposent des tableaux en temps réel permettant de consulter les moyennes et meilleurs taux pour divers types d’emprunts. En effet, il est important de garder à l’esprit que ces taux peuvent varier de manière significative en fonction de différents critères.

Quelles sont les raisons des variations de taux de crédit immobilier ?

Lorsqu’une banque consent un prêt immobilier, elle met à disposition de l’emprunteur la somme nécessaire pour acheter son bien. Il remboursera alors celle-ci petit à petit en versant chaque mois un certain montant selon un étalement défini à l’avance. Ce délai de remboursement fait partie des éléments qui influencent le plus le taux du crédit immobilier en question. Concrètement, la banque rend un service à l’emprunteur qui la dédommage pour l’argent prêté ainsi que pour le risque de défaut de paiement qu’elle encourt. Le taux de crédit immobilier correspond à ce dédommagement.

Pour calculer ce taux, la banque tient compte de l’emplacement géographique du bien que vous souhaitez acheter, de la durée de votre emprunt, des conditions du marché ainsi que de votre profil personnel. Elle applique également sa propre politique commerciale. C’est pour cette raison que passer par un courtier peut s’avérer très avantageux. Celui-ci se basera sur les éléments de votre dossier pour trouver la banque qui sera à même de vous offrir le meilleur taux. Situation personnelle et professionnelle, taux d’endettement et durée de l’emprunt, notamment, entraînent des variations des taux de crédit immobilier. Naturellement, un employé à temps partiel ou en CDD possédant peu ou pas d’épargne ne se verra pas proposer les mêmes offres que quelqu’un qui cumule un CDI, un bon salaire et une épargne bien maîtrisée.

Quant aux différences pratiquées en fonction de la situation géographique, celles-ci dépendent en premier lieu de la concurrence entre les diverses banques présentes sur la région. Plus le choix est large, plus bas sont les taux. À cela s’ajoutent des objectifs commerciaux, qui peuvent pousser certaines banques à revoir périodiquement leurs taux de crédit immobilier à la baisse afin d’attirer davantage de clients.

Les deux grandes catégories de taux

En plus de ces nombreux détails, il existe deux grandes catégories de taux :

1. Les taux fixes

Les taux fixes présentent l’avantage d’être sans surprise : le taux du crédit immobilier est conclu au moment de la signature du contrat et restera immuable jusqu’à la fin du remboursement. Vous connaissez donc le coût total de votre projet au centime près. À cette stabilité s’ajoute la possibilité de moduler le remboursement pour adapter les échéances à l’évolution de votre situation financière. En revanche, les taux pratiqués sont généralement plus élevés que ceux des taux révisables sans « cap » et vous ne seriez pas en mesure de bénéficier d’une éventuelle baisse si le taux du marché venait à diminuer.

2. Les taux révisables

Les taux révisables, quant à eux, ne sont pas fixés au moment de la signature de l’offre de prêt. À la place, une révision périodique intervient tous les mois, tous les trimestres ou tous les ans. Celle-ci est basée sur un indice de référence (souvent l’Euribor). Selon la formule choisie, les révisions peuvent s’effectuer « sans cap », avec un taux révisable « CAPE » ou encore par périodes cumulées de taux fixes. Il est donc important de comprendre qu’il s’agit d’un choix spéculatif qui, en fonction de l’évolution des taux de crédit immobilier du marché, impactera votre TAEG (Taux Annuel d’Effectif Global, ou coût total du prêt). Quoi qu’il en soit, ce dernier ne pourra pas dépasser le taux d’usure fixé par la Banque de France.

Avec toutes ces variations, comment découvrir mon taux de crédit immobilier ?

Sur la période allant du 08/07/2020 au 26/08/2020, la moyenne des taux pratiqués oscillait entre 0,70 % et 1,50 %, le maximum s’appliquant aux crédits immobiliers qui s’étalent sur 25 ans. Pour déterminer exactement où vous vous situez sur ce spectre, il est possible d’effectuer une simulation en gardant à l’esprit que celle-ci fournira un taux de crédit immobilier indicatif basé sur les critères principaux. Pour une réponse à la fois plus approfondie et plus définitive, mieux vaut se tourner vers un courtier qui sera à même de trouver l’offre la plus basse en fonction de vos conditions d’emprunt.

Sachez qu’il demeure possible d’influencer votre taux de crédit immobilier en votre faveur. Vous pourrez par exemple faire appel à votre propre banquier en vertu des années de confiance mutuelle déjà derrière vous. De la même manière, si vous changez de banque, vous pouvez y domicilier vos comptes bancaires en signe de bonne foi. Un apport personnel est toujours apprécié, mais, si vous n’en avez pas, rien n’est perdu d’avance. Il existe même des prêts à taux zéro qui pourraient vous être octroyés selon les circonstances et vous aider à optimiser les coûts.