Taux immobiliers : on les attendait à la hausse, ils baissent encore !

06 déc 2016
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Une étude révèle que les taux des intérêts des prêts immobiliers continuent de baisser. Résultat, ils se situent en moyenne à 1,31 % en novembre contre 1,33 % en octobre.

Image
Taux immobiliers : on les attendait à la hausse, ils baissent encore !
Les taux baissent encore légèrement et l’incertitude demeure quant à la poursuite ou à l’arrêt du mouvement. © DURIS Guillaume

Sommaire

Contre toute attente, les taux des crédits immobiliers baissent !

L’observatoire Crédit Logement/CSA apporte un nouvel élément au feuilleton palpitant de la baisse des taux immobiliers aux particuliers. Pour l'accession à la propriété dans le neuf, la moyenne se stabilise à 1,38 % contre 1,29 % dans l'ancien. L’observatoire note que la baisse se poursuit « en dépit des tensions qui affectent les marchés obligataires depuis la fin de l'été » et ont « laissé craindre une remontée rapide des taux des crédits immobiliers ».

Taux des prêt immobilier en France - Crédit Logement Les indicateurs des prêts immobilier en novembre 2016. © Crédit immobilier

La dernière baisse des taux immobiliers ?

Mais une telle résistance pourrait ne pas durer dans le temps. En effet, « comme cela s'était déjà observé durant la crise grecque du printemps 2015, par exemple, la contagion n'est généralement pas rapide », insiste l’observatoire. En effet, « la révision des barèmes commerciaux des banques, donc l'intégration des nouvelles conditions de financement et de refinancement des crédits immobiliers, puis la diffusion de ces barèmes dans les réseaux ne sont guère instantanées ». En clair, les taux devraient remonter...

Evolution des taux immobiliers entre 2012 et 2016 - Crédit Logement Evolution des taux immobiliers entre 2012 et 2016. © Crédit Logement

Vers une hausse inéductable des crédits ? 

Cet élément mécanique laisserait-il supposer un report d’une hausse devenue inévitable ? Rien n’est moins sûr : la répercussion des variations des taux obligataires sur les taux des crédits immobiliers n'est jamais intégrale et la Banque centrale européenne (BCE) maintient pour l’heure le cap sur sa stratégie de refinancement des banques.

Bon à savoir

Retrouvez l'intégralité de L’observatoire Crédit Logement/CSA 

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !