Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Vacances : ce que veulent (vraiment) les Français pour cet été !

C'est peu dire que les Français ont envie de prendre le large, cet été ! Ils seront 7 sur 10 à partir en vacances durant la période estivale et 5 sur 10 à mettre le cap sur le littoral.

Vacances : ce que veulent (vraiment) les Français pour cet été !

Sommaire

7 Français sur 10 ont prévu de partir en vacances, cet été

Après plus d'une année de crise sanitaire, jalonnée de confinements et de reconfinements, les Français ont bien mérité de prendre des vacances. Celles-ci seront l'occasion pour eux de s'évader, de s'oxygéner et de recharger leurs batteries. Une étude Amivac nous apprend, en effet, qu'en 2021, une large majorité (71 %) de Français a prévu de partir en vacances cet été.

Des Français plus chauvins que jamais !

Compte tenu du contexte sanitaire, la France constitue la destination privilégiée des Français pour leurs vacances d'été. Selon l'étude Amivac, ce sont ainsi 76 % d'entre nous qui passeront leurs congés estivaux dans l'hexagone. Pour autant, la même étude nous apprend que 18 % des Français interrogés n’excluent pas de voyager à l’étranger. Plus de 8 futurs vacanciers sur 10 ont déjà une idée très précise de leur destination ! Un peu plus de la moitié (51 %) des sondés mettra ainsi le cap sur la mer. Quant aux autres destinations estivales, elles se répartissemnt de la façon suivante, avec des vacances : 

  • à la campagne (26 %),
  • à la montagne (21 %),
  • au bord d'un lac (11 %),
  • en ville (11 %).  

Il est également à noter que cet été, les Français ne passeront pas leurs vacances seuls ! Faut-il y voir une conséquence de la crise sanitaire qui nous a tenu éloignés les uns des autres ? Toujours est-il que 45 % des personnes interrogées ont l'intention de passer leurs congés estivaux entourés de leurs amis et/ou de la famille.

Le littoral hexagonal est largement plébiscité

En termes d'attractivité locative estivale, les régions du littoral hexagonal arrivent largement en tête des destinations de vacances les plus prisées en 2021. Selon les données qu'a rassemblées le site Amivac, le trio de tête regroupe ainsi - par ordre d'attractivité - la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, l’Aquitaine et le Languedoc-Roussillon. La Bretagne quant à elle, rate de peu le podium… 

À la lecture des données qu'a collectées Amivac, on constate d'ailleurs que si les villes du littoral sont omniprésentes dans le classement, la première place est occupée par… une ville située en Dordogne, à savoir Sarlat-la-Canéda ! Cet été, la capitale du Périgord Noir, que son centre-ville pittoresque et son marché de spécialités culinaires (foie gras et fromages en particulier) ont - entre autres - contribué à rendre célèbre, fera le plein de vacanciers. Suivent Porto-Vecchio, la - non moins - fameuse station balnéaire de l’Île de Beauté, puis Argelès-sur-Mer et enfin Hyères.

Les 10 destinations préférées des Français pour les vacances d'été 2021

Top 10 des régions Top 10 des villes
Provence-Alpes-Côte d'Azur Sarlat-la-Canéda
Aquitaine Porto-Vecchio
Languedoc-Roussillon Argelès-sur-Mer
Bretagne Hyères
Rhône-Alpes Saint-Paul
Midi-Pyrénées L'Escala (Espagne)
Pays de la Loire Saint-Cyprien
Corse Sarzeau
Poitou-Charente Fréjus
Basse-Normandie Roquebrune-sur-Argens

Source : Amivac

11 % des Français vont augmenter leur budget vacances

L’impact économique du coronavirus est incontestable. Si les revenus des uns ont baissé, d'autres, en revanche, ont mis à profit les confinements successifs et les restrictions qui les ont accompagnés (de déplacements, de sorties, de loisirs…) pour mettre de l'argent de côté. D'après l'étude Amivac, cette année, 11 % des Français prévoient ainsi de dépenser plus pour leurs congés d'été qu'ils ne l'avaient fait en 2019. En revanche, 63 % des sondés n’ont pas l’intention de toucher à leur budget vacances. Enfin, pour 1/4 des Français interrogés, l'enveloppe consacrée auxc vacances d'été sera revue à la baisse. 

D'autre part, près de 7 Français sur 10 se montreront plus vigilants quant aux conditions d'annulation de leurs vacances d'été qu'auparavant. il ressort également de l'étude Amivac que 62 % des Français préfèrent attendre d’avoir plus de visibilité sur les contraintes liées à la gestion de la crise sanitaire avant de réserver leurs locations. Enfin, près de la moitié (49 %) des personnes interrogées a fait le choix d'attendre bons plans, réductions et autres promotions, quitte à devoir organiser leurs vacances à la toute dernière minute. 

Méthodologie : Étude OpinionWay réalisée pour le compte de SeLoger du 5 au 6 mai 2021 auprès de 1001 Français âgés de 18 ans et plus.

Plus de conseils :