Rechercher un article

La station des Arcs fête ses 50 ans

La station des Arcs fête ses 50 ans

En 50 ans, cette station de ski, née à 1 600 m, sur une terre vierge, s’est développée jusqu'à 2 000 m et s’est hissée au rang de station internationale. L’immobilier a suivi le mouvement et atteint de belles valeurs. Tour de pistes.

La station des Arcs fête ses 50 ans

Une station de ski internationale sur quatre niveaux, de 1 600 à 2 000 m

Comme d’autres stations aujourd’hui cinquantenaires, Les Arcs soufflent leurs cinquante bougies. Elles sont nées sur des alpages de haute altitude de la volonté de bergers de la montagne de l’Arc, les frères Blanc, de l’aménageur Roger Godino, des maires, d'un collectif d’architectes d’avant-garde dont Charlotte Perriand et Guy Rey-Millet sur fond de médailles d’Or olympiques aux Jeux de 1968, remportées par trois fois à Grenoble cette année-là par Jean Claude Killy. Née à 1 600 m, cette station qui dépend de la commune de Bourg Saint-Maurice, va, au fil des années, prendre de la hauteur avec Arcs 1800 en 1974, Arcs 2000 en 1989 et Arcs 1950 en 2003. Depuis 50 ans, la station des Arcs ne cesse de se renouveler hiver comme été sur toutes les disciplines de ski sur l'un des plus beaux domaines skiables du monde, Paradiski, de randonnées, de sports d’été, de golf… Elle se distingue aussi par un festival du Film Européen en décembre et de la Musique en juillet et un tout nouveau Club Méditerranée inauguré début décembre aux Arcs 1600.

Station des Arcs 1600 -  France
C'est à Arcs 1600 qu'est née la station voici 50 ans sous l'influence de Charlotte Perriand. © Andy Parant

Ce jubilé rappelle que la station est jeune, ce qui est notre chance. Il faut nous inspirer des fondateurs et rechercher sans discontinuer ce que sera la station de demain pour répondre aux attentes des visiteurs au niveau de l’accueil, du domaine skiable Paradiski, de l’hébergement, de l’écologie, de la culture et tenir notre rang de grande station internationale ».

Michel Giraudy, maire de Bourg Saint Maurice-Les Arcs

Des appartements anciens à prix divers à toutes les altitudes

Des appartements conçus à la fin des années 60 sous Charlotte Perriand à ceux des années 2010, qui relèvent de l’habitat ancien d’une autre époque, rien de comparable. Lors de la construction de la station, les appartements étaient plus grands mais probablement moins isolés énergétiquement. Les plus récents affichent des surfaces plus compactes et sans doute plus économes en énergie, mais ils ne bénéficient pas forcément du meilleur emplacement et ce d’autant plus que les appartements « première génération » étaient traversants et épousaient la pente dans les quartiers Charvet, Villard, Charmettoger.

Arcs 1800_lesVillards_France
Aux Arc 1800, le parc immobilier ancien ou récent est le plus important de la station. © Tomas Yales

Les prix ne se calculent pas en fonction de la hauteur de la station des Arcs. La valeur des biens se justifie par rapport à la typologie des surfaces, de leur état général et de l’offre, ce qui aboutit à une fourchette large allant de 2 800 à 6 500 €/m² ».

Gabriel Mingeon, directeur général de GSI Immobilier

Des programmes neufs à 1600 et 1800 m et quelques chalets

En appartements ou en chalets, dans le secteur neuf, les Arcs continuent à construire en pleine propriété ou en résidence de tourisme. Sur Arcs 1600, le « Ridge » se commercialise en pleine propriété à 7 000 €/m². A 1 850 m, au pied du Dahu, la liaison par télécabine pour piéton entre 1800 et 1850 m, s’érige un immense complexe de logements neufs, EdenArcs, construit par Sotarbat et géré par Odalys. Ce resort de plus de 300 logements ressemble à un hameau avec des boutiques, un restaurant, une Maison des Bains dédiée au bien être,  « Nama Springs », un espace de loisir, le Mille 8 , avec espace aqualudique, piste de luge de 900 m et une multitude d'activtés, le golf 27 trous, etc. Les derniers appartements, de 40 à 104 m², se vendent entre 7 000 et 8 500 €/m² hors taxes selon la surface et l’orientation sachant que pour une vue pourtant exceptionnelle sur le Mont Blanc, mais orientée Nord, le prix ne sera pas dans la fourchette haute. L'offre immobilière se complète par cinq chalets individuels contemporains de 230 à 340 m² qui sont proposés entre 2,3 et 3,5 M €.

chalet_lesArcs1800_France
L'intérieur d'un grand chalet avec cheminée moderne et vue imprenable sur la montagne. © DR

La résidence 5 * des Monarques est le dernier immeuble construit sur Edenarcs et ce sera probablement le dernier du site qui sera construit. L'acheteur allie plaisir et défiscalisation via le dispositif LMNP ou LMP et bénéficie d'un loyer garanti . L'emplacement exceptionnel lui assure une valorisation de son bien sur le long terme".

Jérôme Roche, directeur commercial Edemarcs

Les Arcs 1950 et au-delà, mais des prix immobiliers contenus

A 1950, c’est un décor de contes de fée qui accueille les vacanciers, dans des immeubles construits entre 2003 et 2007. Ce sont de gros chalets aux toits de lauze avec des crépis de couleur jaune, ocre, vert, clin d’œil à l’époque italienne des Savoie, des ruelles, une place centrale, des fontaines, quelques boutiques, des restaurants…Un « village » moderne, haut perché où les chalets abritent des appartements où les surfaces généreuses sont privilégiées, entre 40 et 120 m² proposées entre 5 000 et 6 000 €/m². A Arcs 2 000, le paysage est bien différent : pas d’architecture façon chalet, des immeubles anciens de belle hauteur, un environnement paradisiaque en hiver au cœur du massif enneigé, minéral et surréaliste en été. Les surfaces spacieuses dans l'ancien peuvent se vendre à prix fort, jusqu'à 5 000 € /m².

Arcs 2000_France
Arcs 2000, un site surprenant mais un paradis pour les skieurs du grand domaine Paradiski. © Andy Parant