Résidence secondaire : la montagne en a pour tous les goûts et tous les budgets

Résidence secondaire : la montagne en a pour tous les goûts et tous les budgets

La montagne française brille par la diversité de ses domaines skiables, de ses stations et de ses hébergements... Les adeptes de la neige ont donc le choix pour trouver un bien immobilier ancien correspondant parfaitement à leurs envies et à leurs budgets.

Acheter une résidence secondaire à la montagne, et pourquoi pas ?

Avec l’abondance des chutes de neige, la montagne a véritablement pris son manteau d’hiver et réjouit les amateurs de glisse, de poudreuse, de randonnées au travers des sapins saupoudrés de blanc. De quoi raviver l’appétit des acquéreurs. Il faut dire que la France affiche des domaines skiables parmi les plus grands au monde comme Les Trois Vallées, Paradiski dans les Alpes, à taille plus humaine comme Le Tourmalet dans Les Pyrénées, des espaces de ski de fond dans le Jura ou les Vosges. Les non-skieurs apprécient également les randonnées, l’apprentissage du musher de chien de traineaux, les visites patrimoine… Et partout, l’après-ski se diversifie.

Les Montagnes Françaises

  • 6 massifs montagneux.
  • 29 000 ha de pistes aménagées.
  • 352 stations.
  • 51,1 M € de journées skieurs vendues en 2017.

Faites le choix des stations-star ou familiales

La variété de la montagne française se traduit par la multiplicité des stations, notamment dans les Alpes. Des plus anciennes, familiales et sportives, qui comptent elles-mêmes plusieurs stations satellites comme la Plagne, les Arcs, les Menuires aux plus chics comme Chamonix, Courchevel, Megève, Méribel, Val d’Isère. Des plus hautes comme Val Thorens à 2 300 m à l’une des plus basses comme Samoëns autour de 600 m, en passant par celles de moyenne altitude comme Valmorel, Champagny-en-Vanoise. Les autres massifs, Pyrénées, Vosges, Jura, Massif Central comptent aussi de nombreuses stations, le plus souvent familiales et fréquentées davantage par une clientèle française voire locale qu’internationale. C’est le cas de Saint-Lary, Luchon, Gérardmer, Superbesse… Mais attention, l’altitude, la production de neige de culture, le nombre de pistes, leur difficulté, la qualité des remontées mécaniques, la notoriété de la station, ses accès, ses boutiques, ses restaurants, ses activités hors ski, la nature du parc immobilier, neuf, récent ou datant des années 70... tout compte dans la composition du prix. Dans les stations les plus sélectes des Alpes du Nord, le prix au m² d’un bien ancien oscille entre 5 500 et 8 500 €/m² avec des pointes bien au-delà des 10 000€/m². Dans les Alpes du Sud, les 3 500 €/m² sont rarement dépassés. Dans les Vosges ou le Jura les 2 300 €/m² sont difficilement franchis.

Optez pour le grand luxe dans les Alpes du Nord

On nous envie nos plus beaux fleurons alpins que sont Chamonix, Courchevel 1850, Megève, Méribel, Val d’Isère. Le charme, le cachet, les palaces, les boutiques de grandes marques, les restaurants branchés, les tables étoilées, le domaine skiable parfaitement équipé, des activités après ski sélectionnées, des chalets rénovés pour assurer l’ultime confort avec piscine, spa, salle de home cinéma… Pour les biens de luxe, réunissant l’emplacement, la vue, l’espace et les prestations soignées,  il faut compter entre 12 000 et 19 000 €/m² pour les grands appartements dans de petites résidences réhabilitées et un prix sensiblement identique pour les chalets. Mais quelques pépites de prestige, dans de l’ancien totalement rénové, peuvent dépasser les 25 000 €/m².

Val d'Isère dans les Alpes Nord
Val d'Isère, une station de renommée internationale, chic et sportive. © Photononstop

Préférez des biens haut de gamme aux prix moins élevés

À côté des biens de prestige, les stations phares comptent des appartements de qualité mais où l’un des critères du luxe fait défaut. Un facteur qui fait baisser les prix même si le bien reste de belle facture et en bon état quand il se situe dans la fourchette des 7 000 à 8 500 €/m². Entre 6 000 et 7 000 €/m², le bien conjugue deux défauts et des travaux sont à prévoir. À l’opposé dans les grandes stations des Alpes comme Avoriaz, La Plagne, Les Arcs, Les Menuires, Val Thorens, les valeurs oscillant entre 5 500 et 6 000 €/m² correspondent à quelques biens de grande qualité et dotés de belle surface.

Les Menuires dans les Alpes Nord
La station Les Menuires allie immeubles des années 70 et résidences plus cossues. © janoka82

Des prix immobiliers encore plus attractifs entre les Alpes Nord et Sud

Dans les Alpes du Sud, le soleil rime avec neige. Dans les stations d’Auron, Ceillac en Queyras, Isola 2 000, Praloup, Vars… pourvues de pistes et de remontées mécaniques mais aussi de toutes les activités après-ski, dans un environnement privilégié et familial, il est possible d’acquérir de très beaux biens pour 2 500 à 3 000 €/m². Dans les Alpes du Nord, cet ordre de prix correspondra davantage à de petites surfaces dans de grandes copropriétés des années 70 dans les stations type La Plagne, Les Menuires, Flaine, Tignes mais aussi à des moyennes surfaces dans des stations de moyenne altitude telles Morzine, Les Carroz d’Arâche, les Gets, Praz-sur-Arly….

Montgenevre dans les alpes du sud
Mongenèvre, une station qui annonce les Alpes du Sud et des prix attractifs. © seb hovaguimian

Des biens immobiliers abordables dans Les Pyrénées, le Jura et les Vosges

Dans les Alpes, difficile de trouver des m² à moins de 2 000 à 2 500 €. Même les chalets délabrés s’achètent à prix d’or dans le but de démolir pour reconstruire. Et pour les appartements, décrocher dans cette fourchette de prix relève de l’impossible sauf à acheter dans une résidence des années 1970, une « cellule » de 16 m², énergivore, mal entretenu, au dernier étage sans ascenseur, exposée nord ! Sur les autres massifs, en revanche, entre 1500 et 2 000 €/m², il est possible de devenir propriétaire d’un bien à Saint-Lary, à Font-Romeu dans les Pyrénées, aux Rousses et à Métabief dans le Jura, à Gérardmer dans les Vosges… Et entre 2 200 et 2 500 €/m², dans ces mêmes stations ou équivalentes, la porte est ouverte aux biens de belle qualité.

Les Angles dans les Pyrenees
Aux Angles, le calme d'une belle station des Pyrenées où les prix sont très compétitifs. © Ariane Citron

5 conseils avant d'acheter

  • Cernez vos besoins pour savoir si vous voulez seulement venir une quinzaine de jour l’hiver et quelques jours l’été.
  • Choisissez une station en fonction des activités proposées pour les adeptes de la glisse et les autres.
  • Comparez les biens au niveau emplacement, orientation, surfaces, prestations.
  • Consultez les services de l'urbanisme de la commune pour voir si une construction ne risque pas de venir obstruer la vue imprenable sur la montagne.
  • Ne boudez pas systématiquement les résidences des années 70 souvent bien situées. Des subventions aident à les rénover.