Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

À Marseille, le prix immobilier est en forte hausse !

À Marseille, le prix immobilier est en forte hausse !


Poussée de fièvre sur les prix des logements phocéens ! Sur 1 an, le baromètre LPI-SeLoger nous apprend que devenir propriétaire à Marseille coûte 9,3 % plus cher qu’en 2019. Quels sont les prix à la vente intra-muros ? Tous les arrondissements sont-ils égaux face à cette flambée du prix de l'immobilier ? Quid des loyers ? On vous répond.

En cours de chargement...

Sommaire

Le prix immobilier phocéen décolle (+ 9,3 % sur 1 an)

En France, s’il est une ville dont l’immobilier est largement sous-coté, c’est bien Marseille ! Dans cette ville de près de 870 000 d’habitants, en effet, les prix des logements sont en-deçà des tarifs habituels d’une métropole. Alors que Marseille est 67 % plus peuplée que ne l’est Lyon, le prix de l’immobilier y est 37 % moins élevé. Le prix du m² à Lyon (517 777 habitants) atteint ainsi 5 536 € alors que le prix immobilier à Marseille se limite à 3 465 €. De la même façon, alors que la population bordelaise (255 000 habitants) est 239 % moins importante que la population phocéenne, y acheter un bien immobilier coûte 39 % moins cher qu’à Bordeaux… Pour autant, le baromètre LPI-SeLoger nous apprend que, sur les douze derniers mois, les prix des logements à Marseille ont considérablement augmenté, enregistrant un gain de 9,3 % ! et de 8,3 % sur le trimestre.

Plus de 13 % de hausse dans ¼ des arrondissements marseillais

Intra-muros, la hausse du prix de l’immobilier phocéen est particulièrement marquée dans les 3e (Belle de Mai, Saint-Lazare / 2 044 € du m²), 7e (Bompard, Le Pharo / 4 447 € du m²), 8e (Bonneveine, Montredon / 4 834 € du m²) et 9e (Les Baumettes, La Panouse / 3 032 € du m²) arrondissements avec des augmentations qui oscillent entre 13,7 % et 15,4 % sur 1 an. Selon le baromètre LPI-SeLoger, c’est dans le 8e phocéen qu’il coûte le plus cher de devenir propriétaire. En effet, le prix au mètre carré dans le 8e arrondissement de Marseille atteint 4 834 €. Au global, les prix ne sont orientés à la baisse que dans deux des seize arrondissements qui composent la préfecture de la région PACA. Il s’agit du 12e (Les Caillois, Les Trois-Lucs / 3 188 € du m²) et du 14e (Les Arnavaux, Bon-Secours / 1 791 € du m²) arrondissement où les prix reculent respectivement de 1,3 et de 1,7 % sur 1 an. Enfin, c’est dans le 15e (Les Aygalades, Les Borels) arrondissement que les prix sont les plus bas : 1 609 € du m².

Du côté des loyers, c'est aussi la hausse qui prévaut

Si les prix des logements augmentent à Marseille, il en va de même des loyers. Comme l’indique le baromètre des loyers SeLoger, sur le marché de la location vide, le loyer moyen (729 €, charges comprises) augmente de 2 %. Quant aux tarifs locatifs des locations meublées que nous relevés dans la Cité Phocéenne, ils se montent à 783 € et enregistrent 2 % de hausse sur 1 an. Enfin si l’on compare les mois de juin et de juillet 2020 aux mois de juin et de juillet de l'année dernière, on constate que les offres de location progressent de 1 % alors que les offres de vente reculent de 1 %. Enfin, alors que les annonces pour des locations meublées sont 20 % plus nombreuses entre les mois de mai, de juin et de juillet 2020 qu’elles ne l’étaient sur la même période, en 2019, les offres pour des locations vides accusent, quant à elles, une baisse de 15 %.

Arrondissement par arrondissement, les prix immobiliers à Marseille

Arrondissement Prix au m²
1er arrondissement 3 013 €
2e arrondissement 3 067 €
3e arrondissement 2 044 €
4e arrondissement 2 739 €
5e arrondissement 2 917 €
6e arrondissement 3 799 €
7e arrondissement 4 447 €
8e arrondissement 4 834 €
9e arrondissement 3 032 €
10e arrondissement 2 440 €
11e arrondissement 2 558 €
12e arrondissement 3 188 €
13e arrondissement 2 554 €
14e arrondissement 1 791 €
15e arrondissement 1 609 €
16e arrondissement 2 561 €

Source : LPI-SeLoger