Arras, les victimes d’un scandale immobilier se rebiffent

05 déc 2014
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Depuis deux ans, des habitants d’Arras payent un logement qu'ils n'habiteront jamais... Aujourd'hui, ils passent à l'attaque pour récupérer leur argent.

Image
Arras, les victimes d’un scandale immobilier se rebiffent
Des habitants d'Arras attendent avec impatience de récupérer leur argent . © Wikimédia Commons)

Sommaire

Ils veulent clairement des sanctions contre leur notaire. Selon Nord Eclair, vingt-six personnes se disant victimes d’une escroquerie dans le cadre de la vente de l’écoquartier de Saint-Laurent-Blangy, à Arras, ont manifesté le 26 novembre à Lille. Et, à leurs yeux, la cible est clairement identifiée.

Ils ont payé mais ils n'ont jamais eu les clés !

Depuis plus de deux ans, les vingt-six victimes de cette affaire, qui ont fini par admettre qu’ils n’auront jamais les clefs d’un logement (appartement, maison), qu’ils ont pourtant payé en grande partie, se battent pour que leur dossier avance et qu’il ne soit pas oublié . Leur objectif est de tirer rapidement au clair la part de responsabilité de chacun pour qu’ils puissent récupérer l’argent versé.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !