Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Lille : l’attrait de sa banlieue ne se dément pas !

Lille : l’attrait de sa banlieue ne se dément pas !

Le confinement a donné des envies d’espace et de verdure aux Français ! Selon une étude de SeLoger, 47 % des futurs acheteurs rêvent d’une maison et 14 % d’entre eux font désormais de la présence d’un extérieur un critère essentiel de leur recherche immobilière. Rien d’étonnant, donc, à ce que nous soyons de plus en plus nombreux à nous détourner des métropoles au profit des villes avoisinantes. Lille ne déroge pas à la règle.

Lille : l’attrait de sa banlieue ne se dément pas !

Sommaire

L’immobilier lillois reste très recherché

Immobilièrement parlant, l’attractivité de Lille n’est un secret pour personne ! La preuve en est que sur les sites du groupe SeLoger (SeLoger, Logic-Immo), plus de la moitié (54 %) des recherches immobilières effectuées dans le Nord-Pas-de-Calais se portent sur la capitale des Flandres. Pour autant, à Lille comme dans les autres métropoles hexagonales, l’immobilier a un coût non négligeable. Plus précisément, le prix au mètre carré à Lille atteint 3 402 €. Confinement oblige, les Lillois ont changé leurs habitudes. Après avoir goûté au télétravail, bon nombre d’entre eux se sont ainsi dit que, pour le prix de leur logement, ils pourraient acheter plus grand en s’éloignant de la cité nordiste. Et profiter d’une pièce supplémentaire pour pouvoir télétravailler sereinement. Cette appétence grandissante des Français pour les villes moyennes situées à proximité des pôles urbains se vérifie d’ailleurs dans les résultats de l’étude que SeLoger a réalisée en mai dernier, avec 22 % des porteurs d’un projet immobilier d’achat qui envisagent de devenir propriétaires dans une ville dont le nombre d’habitants se situe entre 20 000 et 60 000. « 25 % des futurs acquéreurs souhaitent acheter dans une petite ville et 38 % ont élargi leur périmètre de recherche depuis le déconfinement » précise Séverine Amate, Porte-Parole du groupe SeLoger.

Bon à savoir

Le prix au m² dans le Nord est de 1 974 €.

La banlieue lilloise fait figure de nouvel eldorado !

Lors de sa campagne électorale, un ancien président de la République avait préconisé de « travailler plus pour gagner plus ». Treize ans plus tard,  et transposé à l’immobilier, ce slogan pourrait devenir « payer autant pour acheter plus grand » ! Car force est de constater qu’en mettant de la distance entre son domicile et la métropole, on gagne de précieux mètres carrés supplémentaires. Jugez plutôt, pour la somme de 251 000 €, soit le budget moyen d’un logement en France (Source : Baromètre LPI-SeLoger), en mai dernier, il était possible d’acheter un 68 m² à Lille. « En s'éloignant un peu - entre 5 et 10 kilomètres - de Lille, on peut même acheter entre 33% et 90% de superficie en plus sur les villes du Nord-Pas-de-Calais les plus consultées sur nos sites (SeLoger, Logic-Immo) » fait remarquer Séverine Amate.

Pour 251 000 €, combien de m² gagnerez-vous en vous éloignant de Lille ?

Ville Distance par rapport à Lille Gain 
Marcq-en-Baroeul 8 km 6 m²
Villeneuve-d'Ascq 7 km 12 m²
La Madeleine 4 km 7 m²
Croix 10 km 37 m²

Source : SeLoger