Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« Le secteur du Vieux-Port et le centre-ville de la Ciotat sont très recherchés »

« Le secteur du Vieux-Port et le centre-ville de la Ciotat sont très recherchés »

L’attractivité de l’immobilier à la Ciotat se confirme depuis la reprise. Partons à sa découverte avec Jacques Lumbroso, directeur de l’agence Experia implantée sur la commune.

« Le secteur du Vieux-Port et le centre-ville de la Ciotat sont très recherchés »

Comment se porte le marché immobilier sur La Ciotat et ses environs ?

Le marché immobilier sur La Ciotat se porte bien, et n’a pas été trop altéré par la période du confinement. Les acheteurs, comme les vendeurs, sont de retour depuis la reprise immobilière et les transactions se multiplient. De plus, de nombreux projets d’aménagements menés ces dernières années par la municipalité ont valorisé le patrimoine immobilier de la ville et amélioré son attractivité aux yeux des acquéreurs. Ces métamorphoses de l’espace urbain ciotaden attirent une nouvelle catégorie d’acheteurs, plus aisés.

« Le marché immobilier sur La Ciotat se porte bien »

Jacques Lumbroso, directeur de l’agence EXPERIA à La Ciotat

Des biens immobiliers sont-ils plus prisés que d’autres sur la ville ?

Tout dépend du profil de l’acquéreur, il n’y a pas véritablement de biens plus demandés que d’autres sur la commune. Notre clientèle, majoritairement composée de retraités, privilégie les maisons de plain-pied avec des terrains n’excédant pas 700 m². Elle souhaite également pouvoir accéder à pied aux commerces et services du centre-ville. Les célibataires et les jeunes couples s’orientent davantage vers les appartements anciens du Vieux-Port et du centre-ville.

Quels sont les secteurs les plus demandés sur La Ciotat et ses alentours ?

Les acheteurs recherchent prioritairement des biens de caractère ou plus récents à proximité du Vieux-Port, mais également dans les quartiers adjacents au centre-ville. Il faudra compter en moyenne 4 265 €/m² pour une maison et 3 706 €/m² pour un appartement dans ces secteurs. Nous observons que, depuis la reprise de l’activité immobilière, l’attrait du centre-ville s’est nettement accentué. Les familles, quant à elles, plébiscitent davantage le secteur du Mugel pour ses maisons. Mais pour devenir propriétaire sur cette zone, ils doivent être réactifs, les biens sont rares et partent en moins d’un mois. 

Ndrl : Le prix immobilier à La Ciotat est, en moyenne de 4 300€/m²

Pouvez-vous nous donner des exemples de biens vendus récemment par votre agence sur La Ciotat et ses environs ?

Sur La Ciotat, l’agence a récemment vendu un appartement F2 de 32 m² en parfait état, avec terrasse et proche du centre-ville à 180 000 €. Un appartement à rénover de 48 m², situé dans un immeuble ancien, s’est vendu à 160 000 €. Une de nos dernières transactions sur la commune concerne une maison de type F4 sur 2 niveaux avec terrasse vendue à 360 000 €. Sur Ceyreste, une maison de 65 m² avec deux chambres sur un terrain de 500 m² est partie à 350 000 €.

Selon vous, quelles sont les perspectives immobilières sur votre secteur d’activité à 6 mois ?

Les perspectives immobilières sur le secteur à moyen terme sont encourageantes. Nous n’entrevoyons pas de retournement de marché, la demande devrait rester forte sur le secteur et les prix stables tant que les taux de crédit immobilier resteront bas.

Jacques Lumbroso © SeLoger
Jacques Lumbroso - Directeur de l’agence Experia
Agence Experia, 13 quai François Mitterrand, 145 Boulevard Guérin, 13600 La Ciotat