Copropriété : voter par visioconférence dans une assemblée générale, c'est bientôt possible !

Morgane Jacquet 01 jan 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Aujourd'hui, il est possible de voter en assemblée générale des copropriétaires uniquement si vous êtes présent ou si vous avez donné procuration à une personne présente. Dans quelque temps, il sera possible de voter par visioconférence et par correspondance.

Image
Copropriété : voter par visioconférence dans une assemblée générale, c'est bientôt possible !
Tout moyen de communication électronique sera accepté pour le vote en Assemblée Générale de copropriété. © saksit
Sommaire

Voter par visioconférence en Assemblée Générale...

La loi ELAN du 23 novembre 2018 a crée l’article 17-1 A dans la loi du 10 juillet 1965 sur les copropriétés. Cet article rappelle que les copropriétaires peuvent participer à l’assemblée générale par présence physique, ce qui était déjà le cas jusqu’à l’entrée en vigueur de la loi ELAN. Il est désormais précisé que les copropriétaires pourront voter par visioconférence ou par tout autre moyen de communication électronique permettant leur identification. Il est également rappelé que les copropriétaires pourront, par ailleurs, voter par correspondance avant la tenue de l’assemblée générale, au moyen d’un formulaire.

Bon à savoir

Attention, les formulaires ne donnant aucun sens précis de vote ou exprimant une abstention seront considérés comme des votes défavorables. Il en est de même pour les votes portant sur des résolutions, qui à l’issue de l’assemblée générale, ont évolué de manière substantielle.

L’application de ces règles soumise à un décret en 2019

Ces nouvelles dispositions ne sont pas applicables immédiatement. En effet, l’article 17-1 A, de la loi du 10 juillet 1965, dispose que les conditions d’identification des copropriétaires usant de moyens électroniques de communication pour participer à l’assemblée générale, ainsi que les mentions du formulaire de vote par correspondance et ses modalités de remise au syndic seront définies par un décret en Conseil d’Etat. Pour l’heure, tant que le décret n’est pas entré en vigueur, les copropriétaires ne peuvent voter en assemblée générale qu’en étant présent physiquement ou en étant représentés par une personne ayant reçu mandat à cet effet.

Références juridiques

  • Article 211 de la loi n°2018-1021 du 23 novembre 2018, dite la loi ELAN.
  • Article 17-1 A de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965.
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Un DPE revu et corrigé en 2024
Réglementations
Une fois n’est pas coutume, le diagnostic de performance énergétique (DPE) fait peau neuve en vue d’une évaluation plus flexible et fiable. Objectif ? Corriger la complexité et les « biais » constatés...