Rechercher un article

Des termites dans votre logement... que faire ?

Des termites dans votre logement... que faire ?

Les termites se nourrissent de bois et peuvent, en quelques mois, détruire une habitation, des fondations aux charpentes. Pour éviter un tel désastre mieux vaut faire intervenir régulièrement un diagnostiqueur. En cas de contamination, vous devrez réaliser rapidement des travaux. 

Des termites dans votre logement... que faire ?

Le diagnostic termites permet de détecter une éventuelle présence de ces insectes xylophages. Si la prévention n’a pas été assez importante pour éviter leur propagation, des traitements curatifs existent pour stopper leur développement et éviter la contamination des biens voisins.

Le diagnostic termites : la chasse aux nuisibles du bois

Parmi tous les nuisibles du bois, les termites sont certainement les plus ravageurs. Leur présence peut être dévastatrice : ils se nourrissent du bois des cloisons et des charpentes faisant s’écrouler des bâtiments en quelques mois à peine. Le diagnostic immobilier termites est donc obligatoire pour toutes les ventes et locations de biens dans les communes infestées. En effet, ces dernières disposent d’un arrêté préfectoral imposant aux propriétaires de réaliser le diagnostic.

Conseils SeLoger

Pour savoir si votre commune est concernée, rendez-vous sur le site de l'Observatoire National Termite ou sur Allodiagnostic pour faire une simulation de demande de devis. En renseignant votre code postal, vous découvrirez si le diagnostic termites fait partie de vos démarches obligatoires.

Comment se débarrasser des termites ?

Tout d'abord, le propriétaire d’un bien infesté dispose d'un mois pour informer la mairie de sa commune. Plus vite l’information est communiquée, plus vite les logements voisins pourront prendre des dispositions pour stopper la propagation des termites. S’il s’agit du premier cas dans la commune, un arrêté préfectoral sera levé. Avant le traitement curatif, tout le bois endommagé doit être retiré pour n’agir que sur le bois sain. Ainsi, le traitement permet d’empoisonner la matière nutritive du bois dont les termites se nourrissent, et ce dans l'ensemble du bâti (portes, plinthes, poutres, murs...).

La prévention comme première arme

Les régions humides sont les zones les plus touchées par le développement des termites. Pour toutes les transactions dans les communes concernées par un arrêté municipal, un diagnostic termites doit donc figurer dans le Dossier de Diagnostics Techniques (DDT). Si le bien en question n’est pas infesté, des pièges contenant un produit termicide peuvent y être disposés de manière préventive. Dans le cas d’une construction, une bâche anti-humidité avec un produit termicide peut être déployée sous le logement.

Les points clés à retenir

  • Le diagnostic termites est obligatoire pour vendre ou louer un bien dans une commune disposant d’un arrêté préfectoral.
  • Un traitement chimique en profondeur élimine les termites présentes dans le bien.
  • La prévention est la meilleure arme contre le développement des termites.

La rédaction vous conseille :