Et si vous passiez en mode zéro déchet ?

Brune Loupol
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Depuis quelques temps, vous y pensez. Face à tous ces emballages, ces poubelles qui débordent, votre prise de conscience écologique grandit. Et avec elle : vos envies de faire mieux et de consommer autrement aussi. Zéro déchet, compost, achats éco-responsables… Comment faire entrer ces termes dans votre vie au quotidien ? Par quoi commencer ? Suivez-nous !

Image
Un homme dans une recyclerie
On vous explique comment limiter votre production de déchets.
Sommaire

Prise de conscience

C’est une situation qu’on a tous vécue au moins une fois. De retour du supermarché, on sort tous les articles, on enlève les emballages un à un… Et une fois toutes les courses rangées, le constat est sans appel. La poubelle déborde de plastiques, de cartons, d’emballages transparents ou colorés qui vont donc partir directement à la poubelle.

Un vrai gâchis !

Et si on regarde les chiffres, la réalité saute aux yeux, frappante (âmes sensibles s’abstenir) :

  • Toutes les 5 secondes, 200 kg de plastique sont jetés dans le monde
  • En France, chaque personne produit environ 4,9 tonnes de déchets par an
  • 2/3 de l’eau douce disponible sur Terre est polluée
  • Plus de 140 bouteilles en plastique sont consommées par an et par personne en France

Si on ajoute à cela la longue liste des dégâts causés par notre consommation excessive (réchauffement climatique, fonte des glaces, extinction de nombreuses espèces…), il est temps d’agir, même à notre petite échelle.

Une des solutions est de tendre vers un mode de vie zéro déchet.

La philosophie zéro déchet repose sur 5 piliers :

Refuser

En arrêtant de prendre les échantillons donnés en caisse, dire stop aux publicités et aux achats inutiles faits sur un coup de tête.

Réduire 

En limitant ses achats et l’utilisation des ressources. Consommer moins mais mieux. Réduire le volume de ce que l’on possède.

Réutiliser

En réparant les objets au lieu de les racheter. Les donner si on ne s’en sert plus.

Recycler

Parce que c’est l’ADN du zéro déchet !

Rendre à la terre

En compostant les déchets organiques qui représentent 1/3 des ordures ménagères.

Zéro déchet : les gestes faciles à adopter

On ne le répètera jamais assez : on ne devient pas un pro du zéro déchet en un claquement de doigts. Commencez par prendre de nouvelles habitudes faciles à mettre en place !

Le tote-bag c’est dans la poche

Ça marche aussi avec un panier, un sac réutilisable ou tout autre contenant qui ne soit pas un sac plastique jetable. Objectif : ne pas acheter de sacs plastiques proposés en caisse à chaque achat.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès inverse en collectionnant les tote-bags. Un ou deux suffisent !

Direction le vrac

Avons-nous vraiment besoin de gâteaux emballés individuellement, eux-mêmes emballés dans un plastique, lui-même emballé dans un carton ? La réponse est (évidemment) non.

Pour stopper la surenchère d’emballages et de plastique : direction le rayon vrac ! Si le process peut paraître étrange la première fois, vous allez vite adorer choisir la quantité exacte de céréales ou de pâtes qu’il vous faut. Et en plus, le rayon vrac donne souvent de nouvelles idées à tester en se tournant vers d’autres produits !

Jamais sans votre gourde

Oubliez tout de suite la bouteille en plastique, symbole suprême du « tout jetable ». Passez à la gourde ! Aujourd’hui super tendance, elle se décline de toutes les couleurs et dans toutes les tailles, en verre ou en inox pour répondre à chaque besoin ou envie. Et vous, quel sera votre modèle de gourde préféré ?

C’est sur la liste

Une bonne astuce pour ne pas gaspiller : faire une liste de courses. Si elle est associée à un planning de menus c’est encore mieux. Résultat : vous n’achetez que l’essentiel et évitez les achats en doublon ou compulsifs qui finissent souvent au fond de la poubelle…

Et en plus, on ne va pas se mentir, ça simplifie grandement la vie de ne pas se demander chaque jour ce qu’on va préparer pour le repas non ?

Ne cherchez pas la perfection !

Se mettre au zéro déchet, c’est recevoir un grand nombre d’informations, voire d’injonctions à faire toujours mieux, à être par-fait. Grave erreur ! C’est en avançant pas à pas que vous pourrez prendre de nouveaux automatismes sur le long terme. Et si vous faites un écart de temps en temps : déculpabilisez-vous !

Ce qui compte c’est de faire de votre mieux, en essayant de :

  • Consommer des produits locaux et de saison
  • Privilégier le made in France
  • Éviter les emballages en plastique, préférer le carton et le verre

Bon pour la planète et pour votre porte-monnaie !

En vous tournant vers un mode de consommation zéro déchet, vous vous tournez forcément vers davantage de produits lavables et réutilisables.

Vous consommez donc beaucoup moins et dépensez moins. Décidément ça vaut le coup de s’y mettre non ?

Un intérieur zéro déchet c’est possible ?

Le concept zéro déchet ne concerne pas que l’alimentation. Vous pouvez aussi l’appliquer à votre intérieur !

Donnez une deuxième vie à vos meubles et objets au lieu de les jeter

Obsolescence programmée, surconsommation à chaque coin de rue… Et si vous preniez le contrepied en faisant durer vos objets ? Pour allonger leur durée d’utilisation, avant de les jeter et de vous ruer en acheter un neuf, vérifiez s’il est possible de réparer, recoudre, coller ou rafistoler. Vous verrez que la réponse est souvent oui !

Investissez dans une carafe filtrante

Ouvrir le robinet, c’est écolo ça ? Quand c’est pour boire au lieu d’acheter des bouteilles en plastique, évidemment ! En France, l’eau du robinet est tout à fait propre à la consommation. Vous pouvez toutefois opter pour une carafe filtrante si l’eau de votre région ne vous satisfait pas. Cet investissement vous fera faire beaucoup d’économies sur le long terme par rapport à l’achat de bouteilles d’eau, en plus de ne pas polluer encore davantage les océans…

Mettez-vous au compost

Le repas est terminé, les assiettes n’ont pas été totalement terminées, vous videz tout dans la poubelle. Halte là ! Les déchets alimentaires présentent un grand intérêt à être jetés à part. Eh oui, c’est comme ça qu’on crée du compost qui servira ensuite d’engrais naturel pour nourrir les sols. Un cercle vertueux !

Certaines villes ont mis en place des bornes de compost pour que les habitants puissent y déposer leurs déchets organiques. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Chassez le plastique de votre salle de bains

Prenez quelques minutes pour évaluer la quantité de plastique et d’emballages dans votre salle de bains. Bouteilles de gel douche, shampoings, tubes de dentifrice, cosmétiques, mousse à raser… Et si vous passiez au solide ? Il est loin le temps où les cosmétiques solides étaient peu ragoûtantes. Aujourd’hui de nombreuses marques proposent des produits beaux, qui sentent bon, et faciles à utiliser.

Et la plupart du temps comme ils sont naturels c’est meilleur pour votre santé !

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
1
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
refaire-salle-de-bain-soi-meme-seloger
Tendances
En vieillissant, deux possibilités s’offrent généralement à vous ou à vos proches : partir en maison de retraite ou rester dans votre logement. C’est sans compter le développement de nouveaux...
Image
Vélo électrique - SeLoger
Tendances
Il est beau. Il est écolo. Il est branché (dans tous les sens du terme). Il vous fait gagner du temps. Il raccourcit les distances sans effort. Avec lui, vous oubliez l’odeur du métro ou du bus. Et en...
Image
Préparer la rentrée sans stress - SeLoger
Tendances
On sait tous comment ça se passe, chaque année c’est la même chose. Après des vacances calmes ou bien remplies, entre valises, jeux d’eau ou rando, farniente ou découverte, il faut se remettre dans le...