loyer impaye

La situation de loyer impayé est délicate autant pour les locataires que pour les propriétaires. Pour éviter cette déconvenue, le propriétaire peut prendre des dispositions dès la signature du bail de location. Il peut demander la caution d’un tiers, afin que ce dernier remplace temporairement le locataire en difficulté et honore ses engagements. Les propriétaires bailleurs peuvent également souscrire l’assurance loyer impayé (GLI) pour prévenir d'éventuelles difficultés. Du côté des locataires, des dispositions existent pour aider à régler des arriérés, ils peuvent solliciter des aides auprès du Fonds de solidarité pour le logement ou d’Action Logement. En cas d’un loyer impayé, tentez en priorité de trouver un accord amiable !

Image
L'assurance loyers impayés permet de protéger les propriétaires contre les loyers impayés et les détériorations du logement. © Alberto Biscaro/First Light / Design Pics / Photononstop
Louer
Bien que n’étant pas obligatoire, la garantie loyers impayés est essentielle pour permettre aux bailleurs d’être protégés en cas de manquement de la part du locataire. Une assurance dédiée est une...
Image
La pression monte chez les locataires
France
En pleine cinquième vague, les locataires se sentent fragilisés et s’inquiètent quant à leur capacité à payer leur loyer. Les bailleurs doivent rester à l’écoute. SeLoger fait le point.
Image
Comment fonctionne la trêve hivernale ?
Réglementations
La trêve hivernale, initialement prévue jusqu’au 31 mars 2021, est prolongée de deux mois cette année et prendra fin le 1er juin 2021. Jusqu’à cette date, aucune expulsion ne peut avoir lieu.