56 % des locataires souhaitent devenir propriétaires en 2018 !

56 % des locataires souhaitent devenir propriétaires en 2018 !

Même si les prix sont à la hausse dans de nombreuses métropoles, les Français se tournent toujours vers la pierre pour investir. 40 % des ménages souhaitent réaliser un projet immobilier au cours de l’année.

Accession à la propriété : un souhait partagé par plus de la moitié des locataires

Selon un sondage réalisé conjointement par le courtier Empruntis et l’institut CSA, les ménages français ont le moral et estiment toujours la pierre comme une valeur sûre pour investir. 40 % des Français envisagent de réaliser au moins un projet immobilier en 2018, que ce soit une accession à la propriété, un changement de logement ou encore un investissement locatif. « Le logement est toujours au cœur des préoccupations des Français. En 2018, l’immobilier représente donc un projet pour près d’un français sur deux », précise Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études du courtier en crédit immobilier. L’accession à la propriété est particulièrement recherchée par les locataires : 56 % d’entre eux souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale au cours de l’année, soit 10 points de plus qu’en 2017.

La pierre séduit aussi les jeunes

57 % des jeunes de moins de 35 ans souhaitent investir dans l’immobilier.

17 % des Français souhaitent réaliser un investissement locatif

Toujours d’après cette enquête, 17 % des Français désirent investir dans un bien immobilier pour le mettre en location en 2018, contre seulement 7 % en 2017. Par ailleurs, nous pouvons constater que les écarts se creusent entre les Franciliens et les Provinciaux : 17 % des Franciliens souhaitent réaliser un investissement locatif, contre 12 % des Provinciaux, preuve que les prix pratiqués en Ile-de-France sont un frein pour devenir propriétaire de sa résidence principale. D’autre part, les 25-34 ans semblent se détacher du souhait de devenir propriétaires : « Il faut dire qu’ils sont nombreux à vivre dans les grandes agglomérations […] où les prix de l’immobilier sont plus élevés », affirme Cécile Roquelaure. En revanche, les jeunes se tournent de plus en plus vers l’investissement locatif. Ainsi, les moins de 35 ans représentent 17 % des Français à vouloir investir dans un bien immobilier pour le mettre en location.