Crédit immobilier : les primo-accédants représentent 56 % des emprunteurs !

Crédit immobilier : les primo-accédants représentent 56 % des emprunteurs !
partage(s)

Les primo-accédants sont majoritaires sur le marché de l'emprunt immobilier. Ils veulent bénéficier de taux de crédit toujours historiquement bas et du prêt à taux zéro, avant le recentrage du dispositif, début 2018.

Les primo-accédants veulent acheter avant les réformes du logement

Selon une étude du courtier Cafpi, réalisée à partir des prêts signés en septembre 2017, les primo-accédants achetant leur résidence principale représentent 56 % des emprunteurs immobiliers. Ils souhaitent profiter des taux de crédit toujours très attractifs, ainsi que du PTZ (prêt à taux zéro), avant son recentrage sur les zones tendues, en 2018. « Après l’annonce des mesures du gouvernement, notamment sur le recentrage du PTZ, ils ont bien compris qu’ils avaient tout intérêt à profiter du dispositif avant 2018 », indique Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint du courtier en crédit. 

Profil Emprunteurs Octobre 2017

Bon à savoir

Les investisseurs sont de plus en plus présents depuis quelques semaines (9 % des emprunteurs), qui cherchent à bénéficier des opportunités des zones B2 et C (où le marché n’est pas tendu) avant le recentrage du dispositif Pinel sur les seules zones tendues.

Près de 8 primo-accédants sur 10 achètent dans l’ancien !

Les primo-accédants profitent au maximum des aides actuellement à leur disposition et privilégient un achat dans l’ancien (79,60 %), tout comme les accédants (84,99 %). Les primo-accédants ont emprunté, en moyenne, 203 473 € sur 240 mois en septembre, contre 197 526 € sur 238 mois le mois précédent et 196 388 € sur 231 mois, un an plus tôt. Et ce avec un effort quasiment constant, bien qu’en légère augmentation, à 4,38 années de revenus contre 4,37 années il y a un mois et 4,31 en septembre 2016. De leur côté, les accédants stagnent par rapport au moins précédant. Ils ont emprunté en moyenne 212 269 € sur 193 mois contre 213 731 € sur 195 mois en août. En revanche, le montant de leur emprunt augmente sensiblement par rapport à septembre 2016 (192 598 € sur 188 mois). Par ailleurs, leur effort s’est retrouvé amoindri, tombant à 4,40 années de revenus contre 4,97 années de revenus il y a un mois et 4,52 % un an plus tôt. 

Durée Montant Emprunts

Conseil SeLoger

Vous souhaitez souscrire un emprunt immobilier ? Obtenez les meilleurs taux avec SeLoger.