Dispositif Pinel : ce qu’il faut retenir de la version 2018

Dispositif Pinel : ce qu’il faut retenir de la version 2018
partage(s)

Alors que le gouvernement devait mettre un terme au dispositif Pinel à la fin de l’année, il vient d’annoncer sa volonté de le reconduire pour 4 ans. Cependant, seuls les investisseurs immobiliers des zones tendues pourront en bénéficier. 

Un nouveau Pinel ciblant les zones où la demande des logements est forte

Le dispositif Pinel, qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pour l’acquisition d’un logement neuf, en contrepartie d’un engagement à le louer sous conditions de loyer plafonné, devait initialement prendre fin en décembre 2017. Or, les besoins en construction comme en rénovation des logements sont toujours importants, en particulier dans les zones tendues. C’est pour cette raison, qu’à l’occasion de la conférence sur la « stratégie logement » du gouvernement, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, Secrétaire d’Etat au Logement, ont annoncé que le dispositif serait finalement prolongé pour 4 ans (jusqu’au 31 décembre 2021), mais de manière plus ciblée.

Dispositif Pinel 2018 - immobilier

De nombreux territoires périurbains exclus du dispositif 2018

Prolongé pour offrir plus de visibilité aux acteurs du logement, le dispositif Pinel d’aide à l’investissement locatif, sera désormais réservé, pour les 4 prochaines années, aux investissements immobiliers réalisés dans les zones tendues, où la demande des logements excède fortement l’offre. Sont concernées, les zones A, Abis et B1. Les investisseurs des zones B2 et C ne pourront donc plus bénéficier du dispositif à partir de 2018. Jusqu'à maintenant, ces zones, surtout périurbaines ou rurales, pouvaient être éligibles au Pinel sous réserve d’un agrément préfectoral. Pour rappel, le dispositif Pinel a, dans un contexte de taux de crédit immobilier historiquement bas, permis de soutenir grandement le secteur de la construction ces dernières années.

Pinel, c’est quoi exactement ?

La loi Pinel est un dispositif d’incitation fiscale mis en place par le Gouvernement, qui permet de bénéficier de réductions d’impôt en contrepartie d'un investissement locatif réalisé sur 6, 9 ou 12 ans.