Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Dans le 2e arrondissement de Marseille, les prix s'envolent : + 16,4 % sur 1 an !

S'il est toujours loin de faire preuve d'homogénéité, le marché immobilier phocéen semble néanmoins se stabiliser (- 0,5 % sur les trois derniers mois). Sur l'année, la tendance demeure toutefois haussière, avec une progression moyenne de 4,8 %. En septembre, le 2e arrondissement se distingue nettement par des prix immobiliers en très forte hausse (+16,4 % sur 1 an).

En cours de chargement...

Sommaire

Le marché immobilier marseillais ralentit

Le marché immobilier marseillais poursuit son ralentissement. Force est toutefois de constater que celui-ci n'est que relatif. D’après les données du Baromètre LPI-SeLoger, avant l'été, le prix immobilier à Marseille accusait certes 7 % de hausse sur 1 an mais en septembre, il progressait tout de même de 4,8 %. Sur les 3 derniers mois, le prix de l'immobilier phocéen amorce néanmoins une légère décrue, avec 0,5 % de recul, en moyenne. Enfin, sachez que, pour devenir propriétaire dans Marseille intra-muros, il faut prévoir un budget moyen de 3 246 €/m². Toutes choses étant égales par ailleurs, à Marseille, le prix du mètre carré avoisinait 3 290 € en septembre.

Prix immobilier : + 16,4 % sur 1 an dans le 2e arrondissement de Marseille

En tête des secteurs les plus prometteurs de la cité phocéenne, le 2e arrondissement (Arenc, Les Grands Carmes, Hôtel de Ville) fait office de meilleur élève. Jugez plutôt, le prix au m² dans le 2e arrondissement de Marseille part en orbite avec pas moins de 16,4 % de hausse annuelle sur le mois de septembre. Dans ce secteur de la ville, comptez, en moyenne, 3 202 €/m². Considéré comme le centre historique marseillais par excellence, ce quartier en bord de Méditerranée offre, en effet, un cadre de vie des plus agréables et abrite des lieux emblématiques. On y retrouve notamment le célèbre Panier, très apprécié pour son authenticité et l’atmosphère chaleureuse qui y règne. Dans le même arrondissement, l'hypercentre historique côtoie notamment la Joliette, un quartier tendance orné de boutiques avant-gardistes, de restaurants et de grands centres commerciaux.

Outre le 2e arrondissement qui affiche des niveaux de hausse de prix record, d’autres secteurs marseillais sont également en plein essor. C’est notamment le cas de Baille, de La Conception, de Saint-Pierre et du Camas. Et pour cause, le prix au mètre carré dans le 5e arrondissement de Marseille enregistre 15,3 % de hausse sur un an pour se hisser à 3 522 €. Ne sont pas en reste le 6e (Castelane, Lodi, Palais-de-Justice) avec une hausse annuelle de 11,2 % et des prix moyens de 4 137 €/m², le 10e (La Capelette, Saint-Loup, La Timone) avec +12,6 % sur 1 an et des prix moyens de 2 735 €/m² et enfin le 12e arrondissement (Les Caillols, La Fourragère, Montolivet) avec +13,6 % d’augmentation annuelle et des prix immobiliers qui tournent autour de 3 304 €/m². 

Immobilier : les prix en baisse dans plusieurs arrondissements phocéens

Si certains arrondissements marseillais ont vu leurs prix immobiliers nettement augmenter sur un an, d’autres, au contraire, ne cessent de voir leurs prix céder du terrain. Le prix au m² dans le 7e arrondissement de Marseille (Bompard, Endoume, La Roucas Blanc) et le prix immobilier dans le 8e arrondissement de Marseille (Bonneveine, Les Goudes, Montredon) qui comptent pourtant parmi les plus élevés (4 455 €/m² dans le 7e et 4 348 €/m² dans le 8e) du chef-lieu des Bouches-du-Rhône s'orientent, en effet, à la baisse (- 4,8 % sur 1 an dans le 7e phocéen, et - 2,6 % dans le 8e arrondissement). Une tendance baissière qui se confirme, donc, pour le 7e arrondissement dont les prix étaient déjà en recul de 4,3 % sur 1 an à la fin août et qui s’accentue pour le 8e arrondissement. Pour mémoire, elle atteignait -1,2 % lors du dernier relevé. Enfin, le 14e affiche une baisse de - 5 % sur un an. 

En termes de prix immobiliers, les écarts de valeur continuent de se creuser entre les différents quartiers de Marseille. On relève ainsi, plus souvent qu'à leur tour, des prix particulièrement élevés et qui excédent les 4 000 €/m² dans les secteurs historiques de la ville, le long du littoral, alors que, dans des quartiers plus populaires, plus récents et moins onéreux, ils se situent bien souvent en-deçà des 2 000 €/m². 

Les prix immobiliers et leur évolution sur 1 an à Marseille

Arrondissement Prix/m² Évolution
1er arr. 2 814 € + 2,7 %
2e arr. 3 202 € + 16,4 %
3e arr. 1 993 € + 7,5 %
4e arr. 2 872 € + 3,3 %
5e arr. 3 522 € + 15,3 %
6e arr. 4 137 € + 11,2 %
7e arr. 4 455 € - 4,8 %
8e arr. 4 348 € - 2,6 %
9e arr. 3 200 € + 6,5 %
10e arr. 2 735 € + 12,6 %
11e arr. 2 482 € - 1,7 %
12e arr. 3 304 € + 13,6 %
13e arr. 2 571 € + 3,7 %
14e arr. 1 576 € - 5 %
15e arr. 1 611 € + 5,9 %
16e arr. 2 540 € NC*

(*) Non communiqué

Source : Baromètre LPI-SeLoger-septembre 2021