Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Où allez-vous pouvoir partir en vacances cet été ?

Où allez-vous pouvoir partir en vacances cet été ?

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a annoncé le jeudi 14 mai que les Français pourront bel et bien partir en vacances en juillet et août, pour les vacances d’été. L’occasion de faire le point sur les destinations possibles, les locations ouvertes et les moyens de se rendre sur son lieu de vacances.

En cours de chargement...

Sommaire

Vous pourrez partir en France : en métropole et dans les outre-mer

Lors de son allocution du jeudi 14 mai, le Premier Ministre a assuré que tous les Français auront la possibilité de partir en vacances cet été dès le mois de juillet, sans limite de déplacement. En revanche, il sera impossible de quitter le pays cette année pour ses congés, le gouvernement a donc annoncé que la limite des 100 km sera levée pour la période des vacances, mais que ce droit aux congés estivaux sera limité à des départs en France, qu’il s’agisse de l’hexagone ou des DOM-TOM. Pour l’heure, vous pouvez donc sortir votre calendrier et choisir la destination qui vous convient, du moment qu’elle se situe en France. Les Français désireux de profiter d’un environnement plus exotique et habitués des longs trajets pourront même se rendre dans les départements d’outre-mer, tels que la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe ou la Guyane. Il est donc déjà possible de réserver sa location de vacances partout en France, que ce soit à la mer, à la montagne ou à la campagne.

Bon à savoir

Les réservations sont désormais ouvertes, faites donc le point sur votre destination de vacances et réservez votre location.

Les campings et les hôtels mettent en place des mesures sanitaires

Si la possibilité d’un départ en vacances est maintenant confirmé, reste l’épineuse question des locations qui sont de plusieurs sortes : campings, hôtels, gîtes, locations indépendantes... Les Français sont des amateurs de vacances au camping, mais si ces derniers ouvrent leurs portes, les vacances ne se dérouleront pas dans les mêmes conditions qu’habituellement. Les professionnels du secteur avaient déjà annoncé fin avril un « plan camping », qui propose un certain nombre de mesures visant à assurer la sécurité sanitaire des campeurs à chaque étape de leur séjour. Ce plan, s’il est maintenu, consisterait par exemple à limiter le nombre d’enfants dans les aires de jeux, une distanciation physique pour l’accès au lavabo, et une réduction des services pour limiter les risques de contamination. Le port du masque pourrait également être rendu obligatoire.

En ce qui concerne les hôtels et les locations indépendantes, les professionnels ont commencé à élaborer une charte qui indique un temps de repos entre chaque réservation pour assurer la désinfection des chambres, le retrait de certains accessoires « non utiles » comme certains coussins et objets de décoration, le doublement des taies d’oreiller, la mise à disposition de gel hydroalcoolique et la mise en place du room service avec des plateaux repas.

Les locations indépendantes sont pour le moment interdites mais pourraient rouvrir en appliquant les mêmes précautions que les hôtels.

Trains, avions... comment partir en vacances cet été ?

Une autre question se pose pour un certain nombre de vacanciers, à savoir le moyen de locomotion permettant de se rendre sur son lieu de vacances. Chaque année, des millions de Français font le choix du train pour se rendre sur leur lieu de vacances, sans oublier les vacanciers à destination des outre-mer qui seront dans l’obligation d’emprunter un vol. Le secteur des transports ne peut encore répondre à toutes les questions qui se posent. Jean-Pierre Frandou, PDG de la SNCF, a ainsi indiqué au micro de RTL qu’il espérait « arriver à 100 % des TGV au début de l’été », sans plus de certitudes, mais il est permis d’espérer une circulation normale des trains. Les doutes sont plus sérieux concernant le secteur aérien, comme l’a confirmé Didier Arino à CNEWS, expliquant qu’ »il y aura très peu de transports aériens cet été. Les compagnies prévoient 50 % de leur capacité par rapport à avant, et ce dans 5 mois. »

Bon à savoir

Le gouvernement a annoncé que des mesures de remboursement intégral sont mises en place dans le cas où les réservations devraient être finalement annulées à cause de l’épidémie.

Plus de conseils :