Comment devenir agent immobilier sans diplôme ?

Comment devenir agent immobilier sans diplôme ?

Devenir agent immobilier ne s’improvise pas du jour au lendemain. Pour exercer cette profession, un certain niveau d’étude est exigé. Mais l’expérience professionnelle peut pallier – sous conditions – l’absence de diplôme. Explications...

Devenir agent immobilier par la voie professionnelle

Les études, ce n’est pas franchement votre truc ? No stress ! L’expérience peut venir compenser le manque de diplôme. En clair, le fait d’avoir été salarié auprès d’un agent immobilier titulaire de la carte professionnelle vous donne accès à la carte professionnelle immobilière. Laquelle, rappelons-le, est indispensable pour exercer et devenir agent immobilier indépendant. L’ancienneté requise est de 

  • 3 ans si vous avez le baccalauréat.
  • 4 ans si vous av(i)ez le statut « cadre ».
  • 10 ans si vous n’avez pas le bac.

Vous pouvez aussi valoriser l’expérience professionnelle que vous aurez acquise dans l’immobilier via un VAE. Vous obtiendrez alors un diplôme immobilier. De trois ans, la durée d’expérience professionnelle a récemment été ramenée à une année. Enfin, il est à noter que même si vous n’avez pas exercé dans l’immobilier, il vous suffit de présenter un diplôme qui donne accès à la fameuse carte professionnelle.

Bon à savoir

Pour devenir agent immobilier et avoir le droit d’exercer des activités de transaction de biens immobiliers et de gestion immobilière, il est nécessaire de se faire délivrer la carte professionnelle immobilière. À défaut, des sanctions sont encourues (jusqu’à six mois d’emprisonnement et 7 500 € d’amende voire jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 375 000 € d’amende en cas d’escroquerie).

Devenir agent immobilier par la voie des études

Pour  embrasser une carrière d’agent immobilier (et espérer marcher un jour dans les pas de Stéphane Plaza), vous pouvez poursuivre des études juridiques, économiques ou commerciales après le baccalauréat jusqu’à la licence (Bac +3). Vous pouvez également opter pour un BTS spécialisé dans les professions immobilières. Il vous est également possible de tenter de décrocher un diplôme qui figure au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) de niveau II  (Bac +3) ou qui soit délivré par l’Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la Construction et à l’Habitation (ICH).

Devenir agent immobilier indépendant ou salarié ?

Beaucoup de débutants dans la profession ne choisissent pas tout de suite de devenir agent immobilier indépendant. Si vous commencez votre carrière sans diplôme notamment, il sera obligatoire de débuter en tant que salarié au sein d’une agence ou d’un réseau. Celui-ci bénéficie d’un contrat de travail et de tous les avantages habituels liés au salariat, dont une protection sociale complète, des congés payés et la constitution de droits à la retraite auprès du régime général. En contrepartie, il est placé sous l’autorité hiérarchique du responsable d’agence et disposera d’une latitude plus ou moins élevée dans l’organisation de son emploi du temps et les relations avec la clientèle.

Les années d’expérience en tant que salarié sont précieuses pour devenir agent immobilier indépendant par la suite. Le passage dans les grands réseaux permet notamment de se familiariser avec différents domaines de la profession, dont les transactions, la gestion locative ou même les missions d’un syndic de copropriété.

Chiffre clé à retenir

Les honoraires d’un agent immobilier indépendant sont fixés librement par ce dernier. En règle générale, ils représentent entre 5 et 7 % du montant total de chaque transaction hors frais de notaire. La rémunération est donc très variable : elle dépend du taux des honoraires, du nombre de biens vendus et de leur valeur moyenne.

Devenir négociateur immobilier

Même si vous n’êtes pas – encore – titulaire de la carte professionnelle d’agent immobilier, il est parfaitement possible de débuter dès maintenant une activité en quasi-autonomie, grâce à laquelle vous pourrez voler de vos propres ailes ! Cette carrière spécifique est celle de négociateur immobilier.

Qu’est-ce qu’un négociateur immobilier, et qu’est-ce qui le distingue d’un agent traditionnel ? Dans les faits, quasiment rien ! Tout comme ce dernier, le négociateur va assurer un travail de prospection immobilière à la recherche des biens les plus prometteurs, recevoir ses clients et examiner avec eux leurs projets, proposer des biens et en planifier les visites, accompagner les transactions... À cette différence près qu’il n’est pas titulaire de la carte professionnelle, et exerce en vertu d’un mandat confié par un agent immobilier ou un réseau.

Gérer une agence sans carte professionnelle, est-ce possible ?

Seul le gérant d’une agence immobilière a l’obligation de détenir la carte professionnelle. En revanche et aussi étonnant que cela puisse paraître, il est parfaitement possible d’être le propriétaire d’une agence sans posséder la fameuse carte ! Donc si vous ne remplissez pas les conditions pour avoir celle-ci, mais que vous avez beaucoup de capital à investir, l’achat d’une agence est une possibilité.

Les réseaux de mandataires, une option à saisir

Les réseaux de mandataires connaissent actuellement un succès foudroyant et représentent désormais la meilleure opportunité pour devenir agent immobilier indépendant sans réaliser de longues études et avec un simple BTS. Le principe est simple et comparable à une franchise commerciale : l’agent lance son activité sous la marque du mandataire. Selon les cas, il exercera dans ses propres locaux professionnels, dans un lieu de travail partagé, ou même directement depuis son domicile ! Les honoraires touchés pour chaque transaction sont partagés entre le mandataire et le réseau.

À mi-chemin entre l’agent salarié et l’agent immobilier 100 % indépendant, le négociateur mandataire bénéficie d’une réelle liberté au quotidien dans l’organisation de son travail. Peu importe son origine professionnelle ou scolaire : seuls ses résultats et son investissement personnel lui permettront de progresser.

Les points clés à retenir

  • L’ancienneté professionnelle permet, au même titre que les études, de devenir agent immobilier.
  • La durée de l’expérience professionnelle dépend du niveau d’étude : de 3 ans à 10 ans selon que l’on a son Bac ou pas…
  • La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) permet – sous conditions – de devenir agent immobilier même si l’on a travaillé dans un autre domaine que celui de l’immobilier.