Crédit immobilier : 6 emprunteurs sur 10 achètent pour la première fois

Malgré la baisse des aides à l’accession dans certains territoires, les primo-accédants restent majoritaires parmi les emprunteurs immobiliers. Ils représentent 61 % des crédits immobiliers en ce début d’année.

Les primo-accédants représentent 61 % des crédits immobiliers

En ce début d’année, la part des primo-accédants atteint 61 % dans la clientèle du courtier Cafpi. Ils profitent notamment de la stabilisation des prix de l’immobilier, conjuguée aux taux toujours bas, pour passer le cap de l’accession. Au total, en janvier 2019, 87 % des dossiers d’emprunt concernaient l’acquisition d’une résidence principale. Les autres acquisitions ne représentaient que 13 % des dossiers d’emprunt. Dans le détail, 11 % des dossiers d’emprunt concernaient des investissements locatifs et 2 % des achats de maisons secondaires ou de commerces. Pour rappel, en janvier les taux pratiqués par les banques prêteuses ont été de 0,84 % sur 10 ans, 1,09 % sur 15 ans, 1,29 % sur 20 ans et 1,50 % sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l’activité de se maintenir en janvier. On assiste d’ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l’inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir », indique Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint du courtier en crédit immobilier.

Profils Emprunteurs Immobilier
87 % des emprunts sont souscrits pour acheter une résidence principale. © Cafpi

Les primo-accédants empruntent 196 000 € sur 20 ans

En janvier 2019, l’emprunt moyen des primo-accédants a légèrement diminué par rapport à décembre 2018, passant de 214 341 € sur 239 mois à 196 403 € sur la même durée d’emprunt. Cette baisse leur permet de réduire leur effort pour emprunter par rapport au mois dernier : 3,93 années de revenus en janvier contre 4 années le mois précédent. Précisons que l’appétence des primo-accédants pour la vieille pierre ne se dément pas en ce début d'année 2019 : 76,18 % d’entre eux réalisent leur projet immobilier dans l’ancien. C’est légèrement moins qu’en décembre (77,54 %) mais c’est plus que les autres accédants, qui sont « seulement » 71 % à acheter dans l’immobilier ancien (contre 73,29 % en décembre 2018). Comme les primo-accédants, les autres accédants voient leur emprunt moyen baisser en ce début d’année, passant de 254 719 € sur 203 mois à 234 178 € sur 190 mois. Ils en profitent donc pour réduire leur effort pour emprunter, qui atteint 4,37 années de revenus alors qu’il était de 5,69 années le mois précédent.

Achat Années Effort Emprunteurs
Crédit immobilier : l'effort des emprunteurs est en baisse en janvier 2019. © Cafpi