Rechercher un article

Encours de crédit immobilier : les Français au-dessus de la moyenne européenne

Encours de crédit immobilier : les Français au-dessus de la moyenne européenne

Selon une étude récente, le crédit immobilier est très dynamique sur l’ensemble du vieux continent. Cependant, de grandes disparités existent entre les pays du Nord et du Sud de l’Union Européenne.  

Encours de crédit immobilier : les Français au-dessus de la moyenne européenne

En Europe, le dynamisme du crédit immobilier se confirme

Selon une étude menée par le Crédit Foncier, les encours des crédits immobiliers souscrits par les particuliers, dans les 28 pays de l’Union européenne, s’élevaient à plus de 6 150 Mds d'€ fin 2016. Ce montant global représente 88 % des encours des crédits des particuliers européens, sur un encours global d’emprunts de 7 029 Mds d’€. Les 12 % restant étant constitués de crédits à la consommation. A la fin de l’année 2016, les encours des crédits immobiliers s’élèvaient à 12 059 € par habitant, avec de très fortes disparités entre pays : de 50 598 € par habitant au Danemark à 627 € en Bulgarie. De son côté, la France, avec un encours par habitant de 13 905 €, se situe au-dessus de la moyenne européenne (12 059 €), au 8e rang, entre l’Irlande (15 570 €) et l'Allemagne (13 701 €).

  • Le prêt immobilier représente 88 % des encours de crédit

Part Crédit Immobilier Ménages

Les européens du Nord sont les plus endettés

En Europe, le recours au crédit reste très inégal et 4 ensembles se distinguent : le Nord (Danemark, Royaume-Uni, etc.), le Centre-Ouest, (Allemagne, Autriche, France, Benelux), le Sud (Espagne, Grèce, Italie…) et l’Est (Lituanie, Pologne, etc.). C’est en Europe du Nord que les ménages sont les plus endettés (34 % du total des crédits immobiliers en Europe), en raison du dynamisme des marchés, d’une fiscalité favorable et des traditions culturelles par rapport au crédit. Le Centre-Ouest, lui, représente 45 % des encours des crédits immobiliers de l’UE, tandis que dans le Sud, les ménages sont moins endettés : on y recense 18 % des encours des crédits immobiliers pour 25 % de la population européenne. Enfin, dans l’Est, où les prix immobiliers sont relativement faibles, les ménages sont peu endettés, puisque seulement 10 % ont un prêt ou une hypothèque en cours.

  • Encours des crédits immobiliers par habitant en Europe

Encours Crédit Europe

Baisse des taux : quel gain de pouvoir d’achat pour les Européens ?

Si la forte baisse des taux d’intérêt a touché l’ensemble du continent, tous les ménages européens n’en ont pas profité de la même manière. En effet, les habitants des pays dans lesquels les prix de l’immobilier ont également chuté, ont bénéficié d’un pouvoir d’achat significativement accru : cette hausse atteint 53 et 84 % en Italie et en Espagne. Les ménages français, eux, pouvaient acquérir, en 2016, une surface supérieure de 30 % à celle qu’ils pouvaient acheter en 2008. A contrario, la hausse des prix des logements dans certains pays (Royaume Uni, Allemagne) a, en partie, gommé la capacité d’endettement complémentaire obtenue grâce à la baisse des taux d’intérêt de crédit.

  • Gain du pouvoir d'achat immobilier de 2008 à 2016

Carte Europe Taux Crédit

Chiffres clés

En France, le crédit immobilier représentait 86 % de l’endettement total des ménages fin 2016.