Epargne : PEL à la baisse et maintien du taux du Livret A

SeLoger 14 jan 2016
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Bonne nouvelle ! La rémunération du livret A reste à 0,75 % pour 2016. Par contre, le plan d’épargne logement tombe à 1,5 % mais seuls les PEL ouverts après le 1er février sont concernés.

Image
Epargne : PEL à la baisse et maintien du taux du Livret A
Le PEL à 1,5 %, c'est pour le 1er février 2016. © Nathan Alliard
Sommaire

Un abaissement du taux du PEL à 1,5 %

La proposition avait été évoqué par François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, sur les ondes d'Europe 1. Michel Sapin, le ministre des finances, l'a confirmé dans un communiqué. Une baisse du taux pour les futurs PEL sera appliquée à partir du 1er février 2016. Cette mesure ne concerne que les futurs contrats alors que la dernière baisse du taux du PEL date de février 2015 avec un passage de 2,5 à 2 %.

Le taux des nouveaux plans épargne logement passera à 1,5 % au 1er février 2016 ».

Michel Sapin, ministre des finances

Le taux du Livret A maintenu à 0,75 %

Concernant l'évolution du Livret A, Michel Sapin maintient son taux à 0,75 %, malgré la faible inflation qui aurait pu conduire, si les règles de calcul avaient été appliquées à la lettre, à un abaissement du taux à 0,5 %. Le ministre des Finances, n'a pas souhaité toucher au « placement de référence des Français ».

Les points clés à retenir

Michel Sapin, le ministre des finances, a annoncé le maintien de la rémunération du Livret A à 0,75 % et la baisse du taux des plans d’épargne logement qui seront ouverts à compter du 1er février à 1,5 %.

La rédaction vous conseille :

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
A la une !
Image
A Paris, le marché de la location est particulièrement tendu et les loyers ne cessent d'augmenter malgré les mesures de plafonnement. © Eva-Katalin - Getty images
France
Une enquête menée par SeLoger confirme la détérioration du marché locatif en 2023. Affecté d’abord par la hausse des taux d’intérêt qui maintient les ménages en situation de location, le marché subit...
Image
Le calcul de la taxe foncière, jugé inégalitaire, pourrait évoluer. © skynesher - Getty Images
France
Dans un rapport, la Cour des comptes préconise de changer le mode de calcul de la taxe foncière. L’objectif ? Que les ménages au patrimoine important contribuent davantage. L’essentiel à retenir sur...