Immobilier : où les Rhodaniens cherchent-ils à acheter ?

04 aoû 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les Franciliens ne sont pas les seuls à avoir envie de déménager depuis l’émergence de la crise sanitaire. Si de nombreuses études ont été consacrées aux aspirations des habitants de la région Île-de-France, SeLoger et Meilleurs Agents  se penchent sur les attentes des habitants du Rhône avec une étude dédiée (1). Décryptage.

Image
Villeurbanne
La ville de Villeurbanne est prisée des Lyonnais qui veulent changer de cadre de vie tout en restant dans leur département. @ J. Photos

Sommaire

Les Lyonnais mettent le cap sur la périphérie…

Quand les Lyonnais cherchent à acheter un logement au sein de leur département, près d’un candidat à l’accession sur cinq s’oriente vers les villes en périphérie de la capitale des Gaules. Selon les données de SeLoger et de Meilleurs Agents, trois collectivités locales arrivent en tête des requêtes. Il s'agit de Villeurbanne, de Caluire-et-Cuire et de Tassin-la-Demi-Lune.

  • À Villeurbanne, les ménages devront prévoir une enveloppe de 3 999 € du m² pour un appartement (+ 7,4 % mars 2020-mars 2022) et 5 241 € du m² pour une maison. 
  • Du côté de Caluire-et-Cuire, les tarifs sont un peu plus élevés : 4 499 € du m² pour un appartement et 7 320 € du m² pour une maison.
  • Même tendance à Tassin-la-Demi-Lune, où les appartements s’affichent à 4 620 € du m² et les maisons à 6 356 € du m².

En moyenne, sur l’ensemble du département du Rhône, le prix dans le collectif se fixe à 4 230 € du m² et à 4 147 € dans l’individuel. Par ailleurs, le prix des maisons y a particulièrement augmenté en deux ans : + 14,8 % contre + 12,2 % en moyenne en France.

En dehors de leur propre département, c'est dans l’Isère, dans l’Ain et dans la Loire que les Rhodaniens orientent leur recherche immobilière.

Les départements limitrophes du Rhône ont la cote

Lorsque les Rhodaniens souhaitent changer de département… ils ne vont pas très loin ! Dans le top 3 des territoires arrivant en tête des recherches, se trouvent l’Isère, l’Ain et la Loire, trois départements limitrophes qui concentrent plus du tiers des recherches des Rhodaniens qui aspirent à quitter le 69. 

En Isère (2 594 € du m² pour un appartement, 2 841 € du m² pour une maison), un quart des recherches effectuées par des Rhodaniens dans ce département ciblent trois villes. Il s'agit de Vienne, de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu :

  • À Vienne, les futurs acheteurs mobiliseront en moyenne 2 252 € du m² pour un appartement et 2 999 € pour une maison.
  • À Grenoble, il faudra compter 2 800 € du m² pour un appartement et 3 681 € pour une maison.
  • Enfin, à Bourgoin-Jallieu, les appartements trouvent leur nouveau propriétaire pour 2 329 € du m² et les maisons, pour 2 753 €.

​​​​​​Dans l’Ain, le prix d’un appartement oscille autour de 2 540 € du m² et celui d’une maison de 2 668 €. Dans ce territoire, trois villes se démarquent :

  • Bourg-en-Bresse (1 792 € du m² pour un appartement, et 2 274 € pour une maison),
  • Montluel (2 478 € du m² pour un appartement et 3 180 € pour une maison),
  • Trévoux (2 505 € du m² pour un appartement, et  3 201 € pour une maison).

Enfin, dans la Loire (1 458 € du m² pour un appartement et  2 058 € pour une maison), Saint-Etienne, Roanne et Saint-Chamond tirent leur épingle du jeu : 

  • A Saint-Etienne, il faudra mobiliser 1 271 € du m² pour un appartement et 1 909 € pour une maison. 
  • A Roanne, les prix sont légèrement plus bas : 1 250 € du m² dans le collectif et 1 775 € dans l’individuel. 
  • À Saint-Chamond, les appartements trouvent leur nouvel acquéreur pour 1 517 € du m² en moyenne et les maisons, pour 2 429 € du m².

« Dans la Drôme, la part des recherches effectuées par des Rhodaniens a explosé de 156 % ».

Thomas Lefebvre, Vice-président Data & Science, Groupe SeLoger et Meilleurs Agents. 

Regain d’intérêt pour la Drôme, les Bouches-du-Rhône et la Saône-et-Loire 

Toutefois, d’autres départements plus éloignés montent en puissance. « Dans la Drôme, la part des recherches effectuées par des Rhodaniens a explosé de 156 % depuis la crise sanitaire. Le département a tellement la cote que le prix des maisons y a progressé de 17,3 % entre mars 2020 et mars 2022. D’autres départements tirent leur épingle du jeu en attirant les rhodaniens qui aspirent à quitter le 69. Il s’agit notamment des Bouches-du-Rhône (+ 70 %) et la Saône-et-Loire (+ 40 %) » remarque Thomas Lefebvre, Vice-président Data & Science, Groupe SeLoger et Meilleurs Agents. 

Dans la Drôme (1 873 € du m² pour un appartement et 2 563 € pour une maison en moyenne), Valence, Montélimar et Romans-sur-Isère concentrent un peu plus de 30 % des recherches des Rhodaniens cherchant à quitter le département pour la Drôme

  • À Valence, comptez 2 001 € du m² pour un appartement et 2 912€ pour une maison.
  • À Montélimar, les appartements sont mis en vente à 1 849 € du m² en moyenne et les maisons, à 2 563 € du m².
  • À Romans-sur-Isère, il faudra débourser 1 619 € du m² en moyenne pour l’achat d’un appartement et 2 329 € du m² pour une maison.

Dans les Bouches-du-Rhône (3 404 € du m² pour un appartement et 4 169 € pour une maison en moyenne), les Rhodaniens s’orientent principalement vers Marseille, qui cumule près de 45 % de leurs recherches dans le 13. Loin devant Aix-en-Provence et La Ciotat, qui captent à elles deux 11,6 % des requêtes des habitants du Rhône. 

  • À Marseille, les candidats à la propriété devront consacrer 3 416 € du m² pour un appartement et 4 338 € pour une maison. D’ailleurs, entre mars 2020 et mars 2022, le prix des appartements a progressé de 10,9 %.
  • À Aix-en-Provence, il faudra mobiliser 5 179 € du m² pour un appartement et 5 886 € pour une maison.
  • À La Ciotat, les appartements s’affichent en moyenne à 4 664 € du m² et les maisons à 5 587 €. 

En Saône-et-Loire (1 341 € du m² pour un appartement et 1 449 € pour une maison), 30,5 % des recherches effectuées par des Rhodaniens concernant des biens dans le 71, se concentrent sur les villes de Mâcon, Cluny et Chalon-sur-Saône.

  • À Mâcon, le prix des appartements au m² se fixe en moyenne à 1 588 € et celui des maisons, à 2 041 € du m².
  • À Cluny, le prix des appartements est un peu plus élevé qu’à Mâcon (1 742 € du m²) quand celui des maisons reste légèrement inférieur (2 013 € du m²)
  • Chalon-sur-Saône demeure plus accessible : 1 277 € du m² pour un appartement et 1 924 € du m² pour une maison.

(1) Ces travaux sont réalisés en collaboration avec Marie Breuillé (chercheuse en économie) et Julie Le Gallo (Professeure d'économie) de l'UMR CESAER. Ils alimentent un projet de recherche financé par le Réseau Rural Français (RRF) et le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) qui pilotent une étude intitulée « Exode urbain : impacts de la pandémie de COVID-19 sur les mobilités résidentielles », dont les premières conclusions (exploratoires) sont disponibles.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !