La rénovation énergétique s’imposera en 2030

La rénovation énergétique s’imposera en 2030

A partir de 2030, tous les logements mis en vente, dont la consommation dépasse les 330 kW/m2/an, devront faire l'objet d'une remise à niveau thermique. C’est l'une des obligations de la loi sur la transition énergétique.

L’Assemblée Nationale a adopté, le 27 mai dernier, le projet de loi sur la transition énergétique. Certaines mesures risquent de faire grincer les dents de nombreux propriétaires désireux de vendre leur bien. Le texte impose la rénovation de tous les bâtiments privés résidentiels d'étiquette énergétique F et G avant 2025... Ce sont donc près d’un tiers des logements en France qui sont concernés, notre pays comptant près de 34 millions de logements…

Chiffre clés

Plus de 11 millions de logements sont concernés par la loi sur la transition énergétique

Rénovation énergétique obligatoire en 2030

L’article 3 C de la loi est explicite. A partir de 2030, les bâtiments privés résidentiels feront l'objet d'une rénovation énergétique lors d’un changement de propriétaire, si leur consommation dépasse 330 kW/m2/an.  Cette mesure va imposer aux propriétaires d'engager un certain nombre de travaux pour améliorer la performance énergétique : ravalement important, isolation, réfection de toiture... Mais cette mesure risque de provoquer quelques sourdes colères du côté de la population. Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, l’a bien compris. Au nom du gouvernement, il a « des garanties sur les exceptions dont bénéficieraient les personnes à faibles revenus ».

Bon à savoir 

Pour favoriser la rénovation énergétique de votre logement, le gouvernenement a mis en place un crédit d’impôt de 30 % en faveur des dépenses d’amélioration de la qualité environnementale de l’habitation principale. 

La rédaction vous conseille :