Pour 68 % des locataires, il est de plus en plus difficile de louer un logement !

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Près de 7 locataires français sur 10 estiment que louer un logement relève toujours du parcours du combattant. Des difficultés dont ont conscience les propriétaires bailleurs, sans pour autant être prêts à revoir leurs exigences. 

Image
Pour 68 % des locataires, il est de plus en plus difficile de louer un logement !
19 % des locataires trouvent qu'il est « très difficile » de louer un logement. © Richard Villalon
Sommaire

Les exigences des propriétaires sont trop strictes pour louer un logement

Selon un sondage réalisé par Opinionway pour Youse, près de 7 locataires sur 10 (68 %) estiment qu’il est difficile de louer un logement en France et 19 % trouvent même que cela est « très difficile ». Les exigences de solvabilité sont les principaux problèmes soulevés par les locataires. « La principale divergence d'appréciation entre locataire et propriétaire sur la solvabilité, c'est la manière de l'évaluer », affirme Olivier Bazin, co-fondateur de Youse, dans les colonnes d’Atlantico. Il ajoute que les locataires « trouvent injustes que les propriétaires continuent d'appliquer des critères de sélection qui sont dépassés à leurs yeux et qui ne correspondent plus à l'évolution de la société ». Ainsi, alors que la plupart des embauches se font aujourd’hui en CDD, 88 % des locataires estiment qu’il est encore compliqué de louer en n’étant pas en CDI. Les 3 étapes que les locataires trouvent les plus difficiles sont de :

  1. Trouver un logement dont le loyer est 3 fois inférieur au salaire (60 %),
  2. Payer le dépôt de garantie (40 %)
  3. Trouver un garant (38 %).
Difficultés Location Seuls 32 % des locataires estiment qu'il est facile de louer un logement. © Youse

Les propriétaires conscients des difficultés des locataires

Si les propriétaires sont conscients des difficultés qu’ont les locataires, notamment à ressembler 3 fois le montant du loyer (71 % le constatent), ils ne sont pourtant que 25 % à envisager l’abaissement du loyer minimum exigé, alors que 53 % des locataires le réclament. Notons que les principaux critères de choix des propriétaires sont les revenus des locataires (84 %), la situation professionnelle (82 %), les revenus du garant (71 %) et le fait de disposer d’un garant (70 %). En revanche, l’âge (36 %), la nationalité (32 %) et l’origine sociale (30 %), ne sont pas des critères d’importance pour les propriétaires bailleurs. Olivier Bazin affirme à nos confrères d’Atlantico que « les exigences des propriétaires ne sont pas trop élevées » et que leurs inquiétudes sont légitimes « alors qu'un propriétaire sur quatre a été confronté à une situation d'impayé ou de retard de paiement ». « Le vrai problème, c'est la manière de répondre à ces inquiétudes. Elle n'est plus adaptée aux locataires d'aujourd'hui. Rien ne démontre qu'un CDI paye mieux ses loyers qu'un entrepreneur », ajoute-t-il. 

Difficultés Etapes Location Près de 4 locataires sur 10 trouvent qu'il est difficile de trouver un garant. © Youse

Bon à savoir

87 % des locataires trouvent que les loyers sont actuellement trop élevés.

Cet article vous a été utile ?
4
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Rouen est la grande ville française où les logements se vendent le plus vite. © Ekaterina Belova - Adobe Stock
France
Depuis 1 an, avec la hausse des taux et des prix qui restent élevés, les délais de vente se sont globalement allongés… mais pas partout. À Rouen, il faut 25 jours de moins pour vendre un logement...