Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Primo-accession : les quadragénaires ont la cote auprès des banques !

Mieux vaut tard que jamais ! De la même façon que les attentes, les besoins, les craintes et les envies des quadras ne sont pas les mêmes qu’à la vingtaine ni à la trentaine, leur rapport à la pierre et leur désir de propriété différent de celui de leurs cadets. Que se passe-t-il dans la tête des boomers qui achètent un logement pour la première fois ? SeLoger et Empruntis ont mené l’enquête.

Primo-accession : les quadragénaires ont la cote auprès des banques !

Sommaire

Pour 4 quadras sur 10, le moment est venu d’acheter (pour la 1ère fois !)

Ce n’est un secret pour personne : les revenus des ménages sont au plus haut au moment de la quarantaine. Ce détail n’a d’ailleurs pas échappé aux porteurs d’un premier projet d'achat immobilier, nés entre 1972 et 1981. Selon l’enquête qu’ont menée SeLoger et Empruntis, 4 quadras primo-accédants sur 10 estiment que c’est le bon moment de devenir propriétaire de son logement. Si plus d’un futur acquéreur sur 3 (37 % des quadras interrogés) exprime une certaine inquiétude quant à l’obtention de leur prêt immobilier, ils sont tout de même plus d’1 sur 2 (55 % des sondés) à ne pas douter de la concrétisation de leur projet d’achat immobilier. L’enquête réalisée par la plate-forme d’annonces immobilières et l’entreprise de courtage nous apprend également que 25 % quadras s’attendent à une hausse de l’offre et que 65 % anticipent une augmentation du prix de l’immobilier. Enfin, pour 7 boomers porteurs d’un projet d’achat immobilier sur 10, les taux d’intérêt bancaires ne peuvent que remonter… « Les porteurs de projets quadragénaires prennent le temps d’analyser la situation actuelle et anticipent une hausse du nombre de biens à la vente dans les 6 prochains mois. Il ressort également de l’étude que 55 % des primo-quadras sont confiants en l’avenir, même si tous les autres accédants sont 7 % de plus à croire en l’avenir (62%). En conclusion, des primo-quadras enthousiastes et déterminés dans la concrétisation de leur projet mais qui expriment néanmoins des doutes sur le maintien des prix et des taux actuels » indique Séverine Amate - porte-parole Groupe SeLoger.

Prêts immobiliers : les banques draguent les quadras !

Attirées par les revenus (plus confortables que ceux de leurs puînés) et les apports personnels (plus conséquents que ceux des trentenaires) dont les quadragénaires disposent, les banques n’hésitent pas à leur dérouler le tapis rouge. Quant à la durée des prêts immobiliers que les boomers contractent, elle tend à être plus courte (20 ans et 11 mois, en moyenne) que celles des prêts souscrits par des acquéreurs plus jeunes, lesquels empruntent, le plus souvent, sur  22 ans et 3 mois. Enfin, si d’aucuns pourraient reprocher aux futurs acheteurs, dont SeLoger et Empruntis ont analysé les motivations, d’avoir (trop ?) attendu avant de se décider à acheter un logement, force est de constater que leur désir de propriété, fruit d’une mûre réflexion, s’inscrit dans un projet au long cours. En effet, pour 1 primo-accédant quadra interrogé, le projet d’achat immobilier a été initié il y a plus d’un an. « L’étude SeLoger révèle que les primo-quadras mûrissent davantage leur projet immobilier puisque près de 50 % des sondés ont amorcé la réflexion il y a plus d’un an contre 30 % des autres primo-accédants... » note Séverine Amate.

« Avoir pris le temps de préparer leur projet offre aux quadras de véritables atouts, dont l’apport (37 % de plus que les primo trentenaires) » explique Cécile Roquelaure, Directrice des Etudes du courtier Empruntis. « Ils empruntent ainsi légèrement moins que les trentenaires (-2 %), sur une durée plus courte (20 ans et 11 mois vs 22 ans et 3 mois) tout en réalisant un projet plus important (5 %). Dans une période où emprunter sans apport est devenu l’exception, ils sont plus séduisants que jamais aux yeux des banques, avec des revenus moyens plus élevés que leurs cadets (+ 5 %) ».

Bon à savoir
  • 5 065 €/mois (les revenus mensuels moyens des quadras).
  • 86 654 (le montant moyen de leur apport personnel).
  • 238 932 € (le montant de leur crédit immobilier).
  • 251 mois (la durée moyenne de leur emprunt).

« Quadra recherche maison désespérément »

À chaque âge de la vie, ses besoins… Là ou un étudiant membre de la génération Y pourra se contenter d’un studio, un couple de quadras ciblera plutôt une maison. C’est d’autant plus vrai que dans les familles recomposées, le nombre d’enfants à héberger (ne serait-ce qu’une semaine sur deux) peut rapidement grimper… À l’instar d’une majorité de Français dont les envies d’espace ont été décuplées suite aux confinements, les quadras qui achètent pour la première fois (pour la « toutoute première fois » dirait Jeanne Mas) rêvent d’une maison. « L’enquête SeLoger & Empruntis révèle un profil plus affirmé sur ce que les quadras souhaitent acquérir en priorité, à savoir une maison (pour 58% contre 47% pour tous les autres primo-accédants) » constate Séverine Amate. Toujours selon l’étude SeLoger & Empruntis, ce sont ainsi les ¾ (73 %) des quadras qui ciblent une maison pour leur premier achat immobilier. L’étude nous apprend également que :

  • 63 % des quadras primo-accédants achètent à deux,
  • 65 % sont parents,
  • 25 % souhaitent acheter dans une ville de plus de 100 000 habitants,
  • 72 % disposent d’un budget maximal de 300 000 €.

Enfin,  il est à noter que seulement 1 quadragénaire primo-accédant sur 10 changera de région suite à son acquisition. De même, moins de la moitié songe à déménager pour changer de ville.

Plus de conseils :