Rénovation énergétique : 92 % des Français disent oui mais les travaux sont trop chers !

La rénovation énergétique séduit plus de 9 Français sur 10, qui la considèrent comme un outil pour valoriser leur patrimoine immobilier. Cependant, les freins budgétaires et administratifs restent nombreux. 

La rénovation énergétique des logements séduit les propriétaires

Alors que débute une grande campagne gouvernementale pour inciter les Français à faire des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, un sondage exclusif IFOP pour QuelleEnergie.fr, filiale du groupe de services énergétiques EFFY, révèle que les Français sont presque unanimement convaincus (92 %) de l’importance de la rénovation énergétique des bâtiments. Signe indicateur d’un vrai changement de paradigme, 85 % des particuliers interrogés ont conscience que ces travaux ont un impact bénéfique sur la valeur patrimoniale de leur bien immobilier. Pour rappel, au printemps, le gouvernement a présenté un plan visant à rénover 500 000 logements par an pour un budget de 14 Mds € sur cinq ans. François de Rugy, nouveau ministre de la Transition énergétique (venu remplacer Nicolas Hulot) a notamment affirmé que la rénovation énergétique était un enjeu « extrêmement important pour le gouvernement ».

Graphique Français Rénovation Energétique
Seuls 8 % des Français pensent que la rénovation énergétique n'est pas importante. © QuelleEnergie.fr

Mais 89 % des Français estiment que les travaux coûtent trop cher

La grande majorité des Français nourrissent encore des appréhensions à l’idée de lancer un chantier de rénovation énergétique. Quatre contraintes principales émergent : le budget, la complexité des démarches, le temps et les angoisses engendrées par les travaux. Ainsi, alors que de nombreuses aides existent pour alléger la facture, 89 % des Français pensent que les travaux de rénovation énergétique sont trop chers. Par ailleurs, 87 % pointent du doigt la lourdeur des démarches administratives, tandis que 63 % estiment que les chantiers de rénovation prennent trop de temps. Enfin, 74 % jugent les travaux de rénovation énergétique anxiogènes. Dans ce contexte, la nouvelle campagne du gouvernement est une première étape qui doit ouvrir la voie à des mesures concrètes, alors que plusieurs acteurs du bâtiment s'inquiètent des modalités, encore floues, de la transformation en prime du crédit d'impôt à la transition énergétique.

Aides Rénovation Energétique Logement

Les Français ont besoin de trouver un gage de confiance qui leur permette d’envisager les travaux de rénovation énergétique plus sereinement. La rénovation énergétique du demi-million de passoires thermiques qui existent encore en France ne doit plus être un vœu pieux mais bien une réalité ».

Frédéric Utzmann, président de QuelleEnergie.fr.