Rentrée universitaire : une nouvelle aide à la mobilité pour les étudiants

Vincent Cuzon 15 aoû 2017
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dès la rentrée universitaire 2017-2018, le gouvernement va mettre en place une aide à la mobilité destinée aux étudiants. Elle est réservée aux boursiers qui s'inscrivent pour la première fois en Master.

Image
Rentrée universitaire : une nouvelle aide à la mobilité pour les étudiants
Le gouvernement souhaite favoriser la mobilité géographique des étudiants. © contrastwerkstatt
Sommaire

Une nouvelle aide de 1 000 € par étudiant

A partir de la rentrée universitaire 2017-2018, une aide à la mobilité sera accordée aux étudiants boursiers, titulaires d'une licence et qui s'inscrivent pour la première fois en 1re année de Master. Cette aide sera réservée aux étudiants inscrits dans une académie différente de celle dans laquelle ils ont obtenu leur licence. Elle pourra également être attribuée aux bénéficiaires de l'allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté. Mise en place par Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, cette mesure a pour objectif de faciliter la mobilité géographique des étudiants (recherche de logement, etc.). Pour en bénéficier, les étudiants en licence pourront déposer leur demande en ligne à partir du 23 août 2017.

https://twitter.com/servicepublicfr/status/895230195937849345

L’aide à la recherche du premier emploi prolongé

Parallèlement, le dispositif d'aide à la recherche du premier emploi (ARPE) sera prolongé pour la rentrée 2017. Cette prime « vise à accompagner financièrement la période d'insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l'accès au premier emploi », rappelle le ministère. L’ARPE est versée pendant 4 mois aux jeunes diplômés, anciens boursiers ou apprentis avec peu de ressources. Pour les diplômés de l'enseignement supérieur, cette aide mensuelle atteint un montant équivalent à celui de la bourse perçue au cours de la dernière année d'études (entre 150 et 550 €). De leur côté, les diplômés de l’enseignement supérieur par apprentissage peuvent bénéficier d’une aide de 300 € par mois. Pour en bénéficier, les jeunes diplômés doivent effectuer leur demande dans un délai de quatre mois après l'obtention de leur diplôme, précise le ministère.

Bon à savoir

L’aide à la mobilité géographique est versée à partir du mois suivant celui où l'étudiant a fourni l'ensemble des documents exigés.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
A Paris, le marché de la location est particulièrement tendu et les loyers ne cessent d'augmenter malgré les mesures de plafonnement. © Eva-Katalin - Getty images
France
Une enquête menée par SeLoger confirme la détérioration du marché locatif en 2023. Affecté d’abord par la hausse des taux d’intérêt qui maintient les ménages en situation de location, le marché subit...
Image
Le calcul de la taxe foncière, jugé inégalitaire, pourrait évoluer. © skynesher - Getty Images
France
Dans un rapport, la Cour des comptes préconise de changer le mode de calcul de la taxe foncière. L’objectif ? Que les ménages au patrimoine important contribuent davantage. L’essentiel à retenir sur...