Résidences secondaires : l'exonération des plus-values n'est pas supprimée !

Résidences secondaires : l'exonération des plus-values n'est pas supprimée !

En rétablissant l’exonération de la plus-value immobilière des résidences secondaires pour les propriétaires qui achètent leur résidence principale, les députés ont fait marche arrière. En effet, en première lecture, ils avaient décidé de mettre un terme à cette exemption fiscale.

Vendre une résidence secondaire pour acheter une résidence principale

L’Assemblée nationale joue avec les nerfs des propriétaires des résidences secondaires ayant décidé de réinvestir leur bien en vue d’en faire une résidence principale. Dans un premier temps, l’avantage fiscal lié à cette démarche avait été supprimé... le projet de budget 2017 a fini par le rétablir.

Bon à savoir

Les propriétaires qui vendent leur résidence secondaire ont deux ans pour acheter leur résidence principale et bénéficier ainsi de l’exonération de la plus-value.

La commission des Finances annule l'imposition de plus-value

En première lecture, les députés avaient validé un amendement porté par le député Ps Christophe Caresche dont l’objectif était de mettre un terme à cette exonération d’imposition de plus-value dans le cadre de la première cession d’une résidence secondaire. Une exonération liée à l’obligation d’acquérir ou de faire construire une résidence principale dans un délai de deux ans. Un amendement de la commission des Finances a finalement rétabli le principe de l’exonération.

L’accession à la propriété ne doit pas être freinée, alors que c’est une chance pour beaucoup de Français. D’autant que l’exonération ne peut être utilisée qu’une seule fois et qu’elle profite essentiellement à ceux qui acquièrent pour la première fois leur résidence principale ».

Les auteurs de l’amendement.

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés